21 août 2014
Victoire par K.O. au troisième round
Gadbois expéditif à Québec
Par: Maxime Prévost Durand
Michael Gadbois a signé l’une des victoires les plus convaincantes de sa carrière professionnelle, samedi, dans un gala présenté à Expo Québec. Photo Eye of the Tiger Management

Michael Gadbois a signé l’une des victoires les plus convaincantes de sa carrière professionnelle, samedi, dans un gala présenté à Expo Québec. Photo Eye of the Tiger Management

Michael Gadbois souhaitait faire oublier son dernier passage à Québec, alors qu’il avait subi son premier verdict nul. Il s’est repris de la meilleure façon qu’il soit samedi dernier, dans le cadre d’un gala présenté par Eye of the Tiger à Expo Québec, en l’emportant par K.O. technique face à l’Italien Raffaele Laezza.

Après deux rounds sans trop d’histoire, l’arbitre a été forcé de mettre un terme au combat dès le troisième assaut alors que le Maskoutain a coincé Laezza dans un coin du ring et a enchaîné les coups percutants à la tête. Chambranlant, l’Italien ne pouvait plus se défendre et l’arbitre est immédiatement intervenu pour arrêter le duel et déclarer Michael Gadbois vainqueur par K.O. technique.

Il s’agit du premier K.O. du boxeur gaucher en plus de deux ans. Il avait alors battu Dave Aucoin. Ses six combats suivants se sont soldés par des verdicts des juges.

« Je n’étais jamais satisfait à 100 % lors de mes dernières victoires, mais cette fois, ça n’aurait pas pu mieux se terminer », de commenter le boxeur victorieux, visiblement très heureux de sa performance. « J’ai mis en pratique ce qu’on me dit de faire en gymnase et ça a rapporté. »

Un titre en vue?

Le président d’Eye of the Tiger Management, Camille Estephan, n’a pas tardé à annoncer après la victoire de son protégé le prochain défi qui attendra Gadbois. Le Maskoutain disputera son prochain combat le 15 novembre à Mississauga, en Ontario.

L’enjeu : le titre NABA vacant chez les poids légers dans un duel l’opposant au Canadien Steven Wilcox. Le tout reste à être approuvé par la NABA, mais les discussions vont bon train entre les parties. Il se battra du même coup pour le titre de champion canadien.

« Advenant une victoire, ça pourrait être un point tournant dans ma carrière. Ça me permettrait de percer le classement de la WBA. Tous les boxeurs rêvent d’un jour devenir champion du monde, mais mon rêve le plus réaliste est de percer le top 15 mondial. Ce sera une belle opportunité de m’en approcher. »

Il s’agira du premier combat à l’extérieur du Québec pour celui que l’on surnomme « l’Unique ».

Bien qu’il n’ait jamais affronté Wilcox, Michael le connait plutôt bien. Il connaît son long parcours amateur et a même déjà fait quelques rounds de sparring avec lui en Ontario.

Steven Wilcox est champion canadien en titre et présente une fiche de 10 victoires et une défaite chez les professionnels. Il a remporté ses deux combats disputés cette année.

image