29 septembre 2011
Premier one-woman-show
Geneviève Gagnon se sent d’attaque
Par: Le Courrier
Geneviève Gagnon présentera son premier spectacle solo le jeudi 6 octobre au Centre des arts Juliette-Lassonde dès 20 h 30.

Geneviève Gagnon présentera son premier spectacle solo le jeudi 6 octobre au Centre des arts Juliette-Lassonde dès 20 h 30.

L’humoriste de la relève, Geneviève Gagnon, a présenté la première médiatique de son premier spectacle solo mardi à la salle André-Mathieu de Laval. Celle qui sera en prestation pour la première fois au Centre des arts Juliette-Lassonde jeudi prochain se sent d’attaque pour sa première tournée à la grandeur du Québec.

Publicité
Activer le son

« C’est un rêve pour moi! J’attends ce moment depuis que nous préparons la tournée, il y a un an. J’ai hâte! Je suis prête! », témoigne l’humoriste avec fébrilité dans une entrevue téléphonique avec LE COURRIER la veille de la première médiatique.

Celle dont les mérites ont été vantés par Peter Mac Leod, Dominique Michel et Jean-Marc Parent, est énergique et enthousiaste à l’idée d’entamer la tournée de son premier spectacle solo qui s’échelonnera jusqu’en 2013. Après avoir rapidement conquis le public lors de ses apparitions aux galas Juste pour Rire, ou encore, lors de sa participation au Grand Rire de Québec, cette raconteuse partage, lors de son spectacle de 90 minutes, le fruit des réflexions d’une femme qui entame la quarantaine.« Les gens ne me connaissent pas. Je profite donc de la première partie du spectacle pour me présenter, expliquer qui je suis et d’où je viens. Dans la seconde partie, je raconte des anecdotes sur la garde partagée, l’éducation des adolescents, les réseaux de rencontre, les sorties de filles, les activités en camping, ou encore, quand je me suis fait tirer aux cartes pour la première fois. » « Mon show est très unisexe, ajoute Geneviève Gagnon. J’aborde des préoccupations qui touchent tout le monde. Pendant la période de rodage, des parents et leur adolescent étaient assis en face de moi et ils ont ri tout le long du spectacle. On m’a déjà dit d’ailleurs après un spectacle:  » tu dis tout haut ce qu’on pense tout bas!  » C’est le plus beau compliment qu’on m’ait fait », raconte-t-elle.Pratiquant un humour sarcastique et cru, celle qui s’est valu une nomination dans la catégorie « Découverte » au Gala des Oliviers 2011, a vite été associée à Lise Dion lors de ses débuts.« Je suis très honorée si les gens me comparent à Lise Dion. Mais connaissant Lise, je peux dire qu’on n’est pas pantoute pareil. C’est vrai qu’il n’y a pas beaucoup de comparaison chez les femmes humoristes au Québec, alors je le prends comme un beau un compliment. C’est excellent pour moi finalement! »

Coaché par François Léveillée

C’est à l’humoriste François Léveillée qu’a été confiée la mise en scène et la scripte-édition du spectacle. Geneviève Gagnon explique apprendre beaucoup des conseils que lui livre l’humoriste et s’estime choyée de travailler avec ce dernier.

« On parle là de la crème des humoristes au Québec! Il m’apporte beaucoup d’expérience. Il est là pour me faire part de ses commentaires et pour me diriger. Il m’apprend à me placer, à respirer, à prendre le temps de communiquer et à jouer mes personnages. Le spectacle a beaucoup changé grâce à lui. » Travailler avec François Leveillée lui permet aussi de bien identifier son style humoristique tout en sortant de sa zone de confort. Expérience qu’elle décrit comme étant enrichissante.« Il me sort de ma zone de confort. Il me fait jouer des choses que je n’ai jamais faites. En même temps, il n’écrit pas du François Léveillée pour Geneviève Gagnon. Il écrit du Geneviève Gagnon. Il sait ce qui se prête bien à mon style. Je dois dire qu’il est devenu un ami. »Geneviève Gagnon sera en prestation pour la première fois au Centre des arts Juliette-Lassonde de Saint-Hyacinthe le jeudi 6 octobre dès 20 h 30.

image