12 septembre 2019
Geneviève Jodoin : droit devant
Par: Maxime Prévost Durand

Forte de son triomphe à La Voix au printemps, Geneviève Jodoin travaille présentement sur un prochain album à paraître plus tard cet automne. Photo Mélany Bernier

« L’euphorie [de la victoire] dure un moment, mais on revient rapidement dans la vraie vie », confie la chanteuse. Photo Kevin Millet

Depuis sa victoire à La Voix au printemps, Geneviève Jodoin n’a pas vu le temps passer. Avec les activités de son auberge La Fascine, à L’Isle-aux-Coudes, les apparitions dans divers spectacles ici et là et les répétitions qui ont mené aux représentations du spectacle La Voix Expérience dans les dernières semaines, disons que la chanteuse native de Saint-Damase n’a pas chômé. À peine sortie de ce tourbillon, elle regarde droit devant, prête pour la suite, soit un nouvel album à paraître plus tard cet automne.

publicité

La jeune quarantenaire entrait justement en studio mardi pour enregistrer les premières chansons de cet album, un quatrième en carrière. Même si beaucoup de choses ont changé depuis son passage à La Voix, sa façon de travailler, elle, reste la même puisqu’elle a décidé de s’entourer de ses fidèles musiciens pour donner vie à ses chansons avant de les dévoiler au public.

« Je reste artisanale dans ma façon de travailler, je fonctionne de la même manière qu’avant », lance Geneviève Jodoin, dans une entrevue accordée au COURRIER la semaine dernière alors qu’elle était à Montréal pour les représentations de La Voix Expérience au Théâtre Saint-Denis.

Cela se reflètera dans sa musique, promet-elle, puisqu’elle conservera un style similaire à ses précédents albums et à ce qu’elle a présenté lors de son passage à La Voix. « Je reste moi. J’ai toujours un petit côté givré, mais ce sera surtout folk pop, avec des petits moments plus ambiants. Ce sera surtout des chansons à texte. Je ne deviendrai pas Marie-Mai », dit-elle en riant.

Toutes les chansons de ce nouvel album – « il y en aura 10 ou 11 », confie-t-elle – sont déjà écrites. Plusieurs viennent de la plume de son amoureux, Frédéric Boudreault, qui a été grandement inspiré durant toute cette expérience La Voix. « Ça a vraiment nourri son écriture, de vivre tout ça avec moi », soutient Geneviève. D’autres textes écrits par David Portelance et Nicolas Boulerice (du groupe Le Vent du Nord) se retrouveront aussi sur l’album, indique-t-elle.

Si la manière de travailler n’a pas changé, le processus créatif de l’auteure-compositrice-interprète, lui, a été un peu bousculé en raison des délais serrés pour la parution de l’album. « Je suis très lente d’habitude [pour composer la musique]. Quand je présente mon travail, c’est parce qu’il est proche de sa version finale. J’ai dû m’ouvrir plus qu’à l’habitude vu qu’on devait livrer rapidement. »

Retomber sur ses pieds

Impossible de le nier, la victoire de Geneviève Jodoin à La Voix l’a emportée dans un véritable tourbillon. Mais rapidement, les responsabilités du quotidien ont repris le dessus et l’ont replongée dans sa réalité.

« On retombe vite les pieds sur terre. Il faut que ça roule! L’auberge [que j’opère avec mon chum] continuait de fonctionner en même temps. L’euphorie [de la victoire] dure un moment, mais on revient rapidement dans la vraie vie, avec un mari, puis trois enfants à s’occuper », avoue la chanteuse.

L’achalandage à l’auberge La Fascine a d’ailleurs connu une croissance exponentielle cet été, évidemment en raison de sa victoire à La Voix. Un succès inespéré qui a même surpris Geneviève Jodoin. « J’ai vu toute l’ampleur de la machine La Voix. Il y en a eu des gens qui sont venus chez nous », s’exclame-t-elle.

Ce qu’elle n’avait pas anticipé, c’est que les gens venaient surtout pour la voir, elle. « C’est un peu de ma faute, j’ai tellement parlé de l’auberge. Je voulais simplement que les gens viennent voir notre coin de pays. »

Outre l’auberge, Geneviève a eu l’opportunité de participer à différents spectacles durant l’été. Elle a notamment été invitée par Corey Hart lors de ses passages au Centre Bell et au Centre Vidéotron pour chanter avec lui une reprise de « L’hymne à l’amour » d’Edith Piaf. Elle a aussi chanté lors du grand spectacle de la fête nationale sur les Plaines d’Abraham.

C’est toutefois sur la scène de son auberge, où plusieurs artistes se produisent durant l’été, qu’elle a offert ses premiers spectacles complets depuis La Voix. Deux ont été présentés en compagnie d’autres membres de l’équipe de Lara Fabian, dont elle faisait partie, puis un autre a été proposé en version solo. « Ça m’a permis de casser de nouvelles chansons et de rejouer les plus vieilles », souligne-t-elle avec enthousiasme.

Geneviève Jodoin espère justement que son retour à l’avant de la scène permettra à ses plus vieilles chansons de trouver une seconde vie. « J’étais déçue parce que mon dernier album [Tableaux] est vraiment passé dans le beurre. Je trouve ça dommage, j’étais vraiment fière, mais je n’avais pas la grosse machine derrière moi. J’ai hâte de présenter ces chansons à nouveau en spectacle. Si ça peut leur permettre de revivre grâce à la scène, je serais vraiment heureuse. »

Quant au prochain disque, ni le titre ni la date de parution ne sont connus pour le moment. On sait seulement qu’il sera disponible plus tard cet automne. Ses trois premiers albums, G, Amis chemins et Tableaux, sont pour leur part toujours accessibles sur iTunes. Une tournée du Québec suivra en 2020 et un arrêt dans la région maskoutaine est assurément à prévoir.

image