29 juillet 2021
Guillaume Pineault : jasette estivale
Par: Maxime Prévost Durand

L’humoriste maskoutain Guillaume Pineault donnera deux représentations de son spectacle Détour le 7 août au Centre des arts Juliette-Lassonde dans le cadre de L’été dans le 450. Photo Sacha Bourque

L’été de Guillaume Pineault se partage principalement entre la radio, à l’émission matinale On est tous debout de Rouge FM, et son chalet. Mais il reprend aussi tranquillement la route avec son spectacle Détour, dont un arrêt est prévu dans son Saint-Hyacinthe natal le 7 août, au Centre des arts Juliette-Lassonde, dans le cadre de L’été dans le 450.

Publicité
Activer le son

Deux représentations sont à l’horaire, l’une en fin d’après-midi, à 16 h, puis l’autre en soirée, à 20 h. Ce sera la première fois que l’humoriste maskoutain foulera les planches de la « grande salle » Desjardins – en formule distanciation, mais tout de même! – après avoir présenté le rodage de ce même spectacle dans le Cabaret André H.-Gagnon… en 2019.

« Ce sera le même show. Quand on l’a fait au Cabaret en 2019, c’était en prévision de le sortir en 2020. Finalement, une pandémie est arrivée et a retardé tout ce beau projet d’un an », relate Guillaume Pineault, qui n’a pu reprendre le rodage de ce premier one-man-show qu’au printemps.

Même s’il a été plusieurs mois sans faire de la scène, l’humoriste est resté occupé dans la dernière année, que ce soit comme collaborateur à la radio ou à La semaine des 4 Julie et avec des spectacles virtuels pour des événements corporatifs.

« Ça a permis d’inciter certaines personnes qui m’aimaient à continuer de me suivre. Puis il y avait de plus en plus de gens qui avaient la radio allumée en background chez eux en travaillant de la maison et qui m’ont découvert là. C’est vraiment cool ce qui se passe. »

Il a aussi lancé ce printemps son podcast Pivot avec Pineault, où il invite des artistes variés.

« J’aime apprendre à connaître les gens et faire connaître des gens qui ne sont pas assez connus du public. Ça passe de Lynda Lemay – on se souviendra de leur rencontre à La semaine des 4 Julie – à François Bellefeuille et Sarah Dufour. J’ai une série de 23 questions qui sont toujours les mêmes [et on discute à partir de ça]. C’est même rendu que des gens demandent à venir à mon podcast. Je me pince un peu de voir que ça a un beau succès. »

20 000 billets vendus

Avant même d’avoir pu présenter la première de son spectacle Détour, repoussée d’innombrables fois en raison de la pandémie, Guillaume Pineault a appris récemment qu’il a déjà franchi le cap des 20 000 billets vendus en comptant son rodage. Un fait d’armes qui ne le rend pas peu fier.

« [Mes producteurs] m’ont annoncé ça en même temps que les nouvelles dates des premières à Montréal et à Québec », s’enthousiasme le Maskoutain, qui lancera finalement sa tournée officiellement en janvier, plus de deux ans après avoir entamé le rodage.

Même si la pandémie est venue bousculer tous les plans de sa tournée, cette dernière année l’a « aidé à prendre un pas de recul » par rapport à son spectacle avant d’en présenter la version finale.

« Je parlais du verglas dans mon spectacle. Pour les gens de Saint-Hyacinthe, c’était gros le verglas, mais le raconter maintenant, ça n’a plus autant d’impact après qu’on a vécu une pandémie à ne pas pouvoir sortir de chez soi et devoir porter un masque », analyse-t-il.

L’humoriste a également fait appel à un metteur en scène, Mickaël Gouin, pour l’aider à peaufiner son spectacle en raccourcissant les numéros pour mieux les puncher. « Parce que, honnêtement, j’aime tellement jaser que je ne m’en rends pas compte et le show dure finalement 1 h 40, alors qu’on veut le rentrer en 1 h 25 – 1 h 30. J’étais rendu trop proche du matériel, j’aimais tout et je ne voulais rien couper, alors c’est ce qu’on travaille en ce moment avant la sortie officielle en janvier », raconte-t-il.

En plus des premières prévues à Montréal et à Québec, il se garde une surprise pour Saint-Hyacinthe, où il a fait ses premières armes sur les planches du Zaricot. À part nous titiller, Guillaume Pineault n’a pas pu nous dévoiler tous les détails de ladite surprise, mais il a invité les Maskoutains à rester à l’affût alors qu’une annonce devrait être faite prochainement à ce sujet.

image