18 août 2016
L’été dans le 450
Guillaume Wagner : la bêtise est humaine
Par: Amilie Chalifoux
Guillaume Wagner : la bêtise est humaine

Guillaume Wagner : la bêtise est humaine

Trop humain Guillaume Wagner? Il semble que oui. Dans le cadre de son 2

Publicité
Activer le son

Trop humain est le titre du plus récent spectacle de Guillaume Wagner, lancé il y a près d’un an. Ce dernier présentera deux supplémentaires de son one-man-show à Saint-Hyacinthe dans le cadre de la programmation estivale de L’été dans le 450. « La tournée va super bien! Cela me rassure parce que j’ai essayé d’explorer davantage avec ce spectacle, pousser mon style encore plus loin. Et la réponse du public en salle est bonne, alors c’est une bonne nouvelle », mentionne Guillaume Wagner en entrevue avec LE COURRIER.

Ce deuxième one-man-show est un spectacle « très varié », ajoute l’humoriste, dans lequel il explore les limites de l’humour. « Je réfléchis à la façon dont on peut faire de l’humour au Québec en 2016 », précise-t-il.

Parce qu’il faut le dire, Guillaume Wagner ne donne pas dans la complaisance. L’humoriste n’a pas la langue dans sa poche et écorche des personnalités publiques durant certains passages de ses spectacles. Il a d’ailleurs encaissé des reproches à la suite de son premier spectacle solo Cinglant, pourtant certifié or avec plus de 100 000 billets vendus dès la première année. La première médiatique de son nouveau spectacle, à l’automne dernier, n’est pas passée inaperçue également avec le départ précipité en salle du chroniqueur journalistique Richard Martineau après que l’humoriste ait formulé une blague sur le chroniqueur lui-même et ses collègues journalistes du Journal de Montréal.

« Il m’arrive d’utiliser des stars pour illustrer mes propos dans mes spectacles, mais je ne le fais jamais gratuitement. Dans le cas de [la chanteuse] Marie-Élaine Thibert, je ne l’attaquais pas personnellement. Je me servais de l’image qu’elle projetait en tant que vedette. Mais cela a déplu à certaines personnes. Je peux le comprendre et je l’assume. Désormais, j’essaie de le faire avec plus de finesse. »

Cela dit, tout le monde passe dans le tordeur avec Guillaume Wagner parce que la bêtise est humaine! « On fait tous des trucs bêtes et je m’implique aussi. Je considère d’ailleurs que tous les sujets dont je traite partent de moi », dit-il.

Après avoir animé son premier Gala Juste pour rire, cet été, aux côtés de Guy Nantel, Guillaume Wagner relance sa tournée automnale. L’humoriste présentera le spectacle Trop humain, les 26 et 27 août, au Centre des arts Juliette-Lassonde.

image