13 juin 2013
Les municipales 2013
Guylain Coulombe n’en sera pas
Par: Le Courrier
Le conseiller du district Saint-Thomas-d'Aquin, Guylain Coulombe.

Le conseiller du district Saint-Thomas-d'Aquin, Guylain Coulombe.

Le représentant du district Saint-Thomas-d’Aquin au conseil municipal de Saint-Hyacinthe, Guylain Coulombe, ne tentera pas de conserver son siège aux élections municipales de l’automne 2013.

publicité

« C’est une décision mûrement réfléchie et je pense que c’est la bonne. Ça fait quand même cinq mandats d’élu municipal que je remplis et je vais maintenant prendre une petite pause », a-t-il annoncé au COURRIER cette semaine, en précisant toutefois qu’il ne fermait pas complètement la porte à un retour sur la scène politique municipale dans quelques années.Âgé de 56 ans, Guylain Coulombe, un employé du Groupe Maska (centre-ville), a fait ses débuts comme conseiller en 1995 dans la municipalité de Saint-Thomas-d’Aquin. Élu sans opposition, il devait réussir le même exploit quatre années plus tard, mais cette fois à la mairie de Saint-Thomas-d’Aquin.Le destin a voulu qu’il devienne, en 1999, le dernier maire dans l’histoire de cette municipalité. Arrivé à la Ville de Saint-Hyacinthe comme conseiller municipal en janvier 2002 à la suite de la fusion, il devait par la suite remporter la victoire au poste de conseiller dans Saint-Thomas-d’Aquin aux élections du 14 avril 2002. M. Coulombe a ensuite conservé son siège aux élections de 2005 et 2009.Parmi les dossiers dont il a été le porteur pour son quartier ces dernières années, il retient d’abord celui du prolongement du réseau d’égout à partir du boulevard Laframboise, un projet qui sera mis en chantier au printemps 2014. « C’est un très gros dossier pour le secteur et dans lequel j’ai réussi à renverser la vapeur. Le conseil avait d’abord dit non à ce prolongement », rappelle-t-il.M. Coulombe dresse un bon bilan des années qu’il a consacrées à Saint-Thomas-d’Aquin en tant qu’élu municipal. « De 1999 à aujourd’hui, j’ai pu aller chercher 3,6 millions $ en améliorations diverses pour mon secteur », a-t-il conclu.

image