4 juin 2015
Gymnaska-Voltigeurs à l’assaut du championnat de l’Est du Canada
Par: Maxime Prévost Durand
Les représentants de Gymnaska-Voltigeurs au championnat de l’Est du Canada Photo Courtoisie

Les représentants de Gymnaska-Voltigeurs au championnat de l’Est du Canada Photo Courtoisie

Le club maskoutain Gymnaska-Voltigeurs a envoyé l’une de ses plus importantes délégations au championnat de l’Est du Canada, alors qu’une douzaine d’athlètes se sont qualifiés pour participer à la compétition qui se tenait à Moncton, au Nouveau-Brunswick, au début mai.

publicité

À titre comparatif, seulement cinq gymnastes maskoutains avaient participé à cette compétition canadienne proposée aux athlètes de niveau provincial l’an dernier.

Trois athlètes du club ont raflé les grands honneurs dans l’une ou l’autre des trois disciplines offertes. Charles Desmarais s’est particulièrement illustré en remportant l’or en double-mini trampoline (DMT) et en tumbling, en plus de prendre le 4e rang en trampoline individuel.

Nathan Levasseur et Rosalie Ferland ont également mis la main sur une médaille d’or en tumbling dans leur catégorie respective.

Aurélie Diep a montré une belle polyvalence en terminant 2e en DMT et 3e en tumbling, pendant que Jasmine Larin prenait la 2e place en tumbling. Audrey Ladouceur, Kelly-Ann Fluet et Gabriel Boily sont également montés sur le podium, tous deux récoltant le bronze en DMT. En tumbling, Kelly-Ann et Gabriel ont pris respectivement le 6e et le 5e rang.

Les frères Jean et Jacob Mathieu sont passés bien près de monter sur le podium. Le premier s’est classé au 4e rang en tumbling, tandis que le second pointait au 4e rang en DMT et au 5e en trampoline.

Xavier Gosselin s’est pour sa part classé en 7e position en DMT, tandis que William Éthier, qui a profité du désistement d’un athlète québécois mieux classé que lui pour accéder au championnat de l’Est, a pris la 9e place en trampoline.

Pour accéder au championnat de l’Est du Canada, les gymnastes devaient se qualifier parmi les trois meilleurs de leur catégorie lors du championnat québécois, ou encore avoir remporté la Coupe Québec. La Coupe Québec était remise à l’athlète qui cumulait les deux meilleures notes après les trois tranches de la compétition.

image