14 juin 2012
Trampoline et tumbling
Gymnaska-Voltigeurs s’illustre au Championnat canadien
Par: Le Courrier
De gauche à droite : Sébastien Rajotte (entraîneur de trampoline), Mélanie Pietroniro-Savoie, Amélie Pietroniro-Savoie, Louis-Philippe Laurendeau, Maxime Proulx, Kevin Desjardins-Rodier, Pascal Blanchette (entraîneur de tumbling).

De gauche à droite : Sébastien Rajotte (entraîneur de trampoline), Mélanie Pietroniro-Savoie, Amélie Pietroniro-Savoie, Louis-Philippe Laurendeau, Maxime Proulx, Kevin Desjardins-Rodier, Pascal Blanchette (entraîneur de tumbling).

Plusieurs jeunes gymnastes du Club Gymnaska-Voltigeurs de Saint-Hyacinthe se sont démarqués lors du dernier Championnat canadien de trampoline et de tumbling, tenu à Régina du 23 au 26 mai. Deux médailles ont été récoltées en plus d’autres excellents résultats par les athlètes maskoutains.

Amélie Pietroniro-Savoie, 13 ans, a remporté la médaille d’argent de la catégorie novice (11-14 ans) en trampoline individuel grâce à une performance exécutée avec une grande régularité. « J’ai réussi à faire mes routines. Même si ce n’était pas parfait, je ne suis pas tombée, c’est ce qui est important », lance-t-elle en riant.

Sa soeur Mélanie, 16 ans, a également bien fait en trampoline individuel, terminant 5 e dans la catégorie junior. Pour ses routines, elle a encore une fois augmenté son niveau de difficulté, passant de 10.2 (lors de la compétition Élite Canada en avril) à 10.4. Avec comme objectif une participation à la compétition Indo-Pacifique en Australie à l’automne, Mélanie a refait un score lui permettant, jusqu’à présent, de s’y qualifier. Rappelons que les quatre meilleurs résultats canadiens en trampoline individuel d’une même catégorie sont retenus pour participer à cette compétition. Mélanie aura donc son billet vers l’Australie si elle réussit à se maintenir dans le top 4 lors du dernier championnat canadien, la Coupe Canada, en juillet. « Les chances sont excellentes pour Mélanie, souligne son entraîneur Sébastien Rajotte. Ce serait vraiment étonnant de ne pas la voir participer au championnat Indo-Pacifique, mais il reste tout de même une compétition à faire avant que le tout soit officiel. »De son côté, Maxime Proulx, 17 ans, a dû se contenter d’une 12 e place dans la catégorie 15 ans et plus. Malgré une bonne première routine en préliminaire, la deuxième s’est terminée dans le deck après un mouvement exécuté avec trop de puissance, lui enlevant le contrôle nécessaire pour atterrir au bon endroit. Après cette première expérience au Championnat canadien, il souhaite y retourner l’an prochain pour se reprendre et montrer ce dont il est réellement capable.

L’argent en tumbling

Le Maskoutain Kevin Desjardins-Rodier a mis la main sur la médaille d’argent de la catégorie novice (15 ans et plus) de tumbling à ce même Championnat canadien. Alors qu’il se trouvait en 6 e position après les préliminaires, il a offert une performance solide lors des finales pour se retrouver sur le podium. « Mon seul objectif était de me rendre dans les finales, alors j’étais super content de me retrouver sur le podium, affirme-t-il. Je suis très fier du résultat. »

Il en était seulement à sa deuxième participation à cette compétition.Son compatriote, Louis-Philippe Laurendeau, a malheureusement été victime d’une chute lors des rondes préliminaires. Son résultat en a écopé, l’empêchant de prendre part aux finales de tumbling. Il pourra se reprendre lors de la compétition de trampoline et tumbling Pan-Am (si elle a lieu). La plupart des athlètes maskoutains ayant participé au Championnat canadien prendront également part à ce championnat prévu à l’automne.

image