15 juin 2017
Conférence au Centre Humania
Huguette St-Denis s’ouvre sur sa réalité
Par: Olivier Dénommée
La conférence Huguette se lance dans le vide est la première qu’Huguette St-Denis propose, sentant l’urgence de sensibiliser la population à sa réalité. Photo courtoisie

La conférence Huguette se lance dans le vide est la première qu’Huguette St-Denis propose, sentant l’urgence de sensibiliser la population à sa réalité. Photo courtoisie

Huguette St-Denis a fait les manchettes en début d’année après qu’une plainte logée à la SAAQ ait fait le tour des médias québécois. La femme transgenre maskoutaine organise ce samedi la conférence Huguette se lance dans le vide, invitant la population à en découvrir davantage sur sa vie, mais aussi sa carrière; le tout, avec humour.

Publicité
Activer le son

« Il y a de plus en plus de transgenres à Saint-Hyacinthe, mais il faut encore aller vers Montréal pour obtenir des ressources », se désole Huguette St-Denis, souhaitant qu’un centre maskoutain pour personnes transgenres soit créé. Il y a aussi beaucoup d’incompréhension face à sa condition, chose qu’elle espère combattre par l’humour. « Ma conférence est là pour apprendre que les personnes trans, ça ne mord pas! Ça s’adresse avant tout à ceux qui ont envie de rire, mais aussi à ceux qui se posent des questions sur cette réalité. C’est vraiment mon parcours que je trace », explique celle qui a été auteure à la télé pour Les Parent et Les Boys. Les billets, au coût de 10 $ chacun, seront disponibles au Centre culturel Humania pour la conférence qui doit débuter à 20 h le samedi 17 juin. 

Biographie à venir

Au moment de l’entrevue, Huguette St-Denis avait une bonne nouvelle : Guy Saint-Jean Éditeur l’avait rappelée la veille pour lui signaler son intérêt quant à la publication de sa biographie. Selon la Maskoutaine, le livre pourrait voir le jour dès cet automne. Un autre projet, un scénario de film, est actuellement entre les mains d’un producteur. « Ça serait beaucoup basé sur ma vie, mais ne vous attendez pas à quelque chose de larmoyant! », prévient-elle.

image