19 novembre 2015
Il faut maximiser les retombées financières des entreprises de chez nous!
Par: Le Courrier

Publicité
Activer le son

Monsieur le Maire Corbeil,

C’est à titre de premier dirigeant d’une des plus anciennes entreprises maskoutaines, La ­Survivance, compagnie mutuelle d’assurance vie devenue ­Humania Assurance que je me permets cette brève intrusion dans les pages du journal Le Courrier de Saint-Hyacinthe. Je souhaite ainsi contribuer modestement à la réflexion en cours concernant le Centre de congrès municipal.

À juste titre, certains s’interrogent sur le mode de financement de cette infrastructure, mi-publique, mi-privée, et sur ses réelles retombées économiques pour la région. Permettez-moi de témoigner du fait qu’il y a quelques années à peine, c’est avec un sérieux pincement au coeur que je me suis résigné à tenir les festivités du 75e anniversaire d’existence de notre entreprise dans une municipalité ­voisine, faute d’infrastructures pour accueillir nos quelque 350 invités. Quelle ironie que d’avoir dû célébrer notre existence en territoire maskoutain depuis trois quarts de siècle, chez nos voisins! Cette seule activité a privé notre région de retombées de près d’un quart de million de dollars. S’ajoute à cette perte, des retombées ­annuelles d’environ 30 000 $ pour la ­tenue de nos assemblées générales et multiples congrès de formation, faute d’infrastructures d’accueil telles celles que permettrait le Centre de congrès municipal. Bien qu’Humania Assurance soit maintenant présente dans tout le Canada, nous sommes fiers d’être une entreprise maskoutaine qui ne demande pas mieux que de contribuer encore plus à l’économie de notre région. Avec ce Centre de congrès, vous nous aiderez à dépenser ici, et en prime, vous ferez de nous des ­ambassadeurs de notre région auprès de nos invités! C’est ce qui s’appelle « maximiser les retombées financières des ­entreprises de chez nous! »

Bien qu’Humania Assurance soit maintenant présente dans tout le Canada, nous sommes fiers d’être une entreprise maskoutaine qui ne demande pas mieux que de contribuer encore plus à l’économie de notre région. Avec ce Centre de congrès, vous nous aiderez à dépenser ici, et en prime, vous ferez de nous des ­ambassadeurs de notre région auprès de nos invités! C’est ce qui s’appelle « maximiser les retombées financières des ­entreprises de chez nous! »

image