25 mai 2017
Il faut une solution gagnante pour tous!
Par: Le Courrier
Publicité
Activer le son

D’entrée de jeu – et cela ne surprendra personne – je tiens à préciser que je suis favorable au projet d’implantation envisagé par le Réseau Sélection au centre-ville de Saint-Hyacinthe.

Alors même que rien n’est encore officiel concernant les modalités de ce projet, je suis d’avis qu’il s’agit d’un projet important et porteur pour l’avenir même du cœur de notre Ville et qui orientera son développement.

J’ai déjà eu l’occasion de démontrer à quel point l’avenir de Saint-Hyacinthe me tient à cœur pour l’affirmer haut et fort.

Et c’est la raison pour laquelle j’y vois une occasion exceptionnelle, à la condition d’avoir l’esprit d’ouverture requise et que tous mettent la main à la pâte pour que tout le monde en sorte gagnant!

Puisque rien n’est encore signé, on peut comprendre que les informations disponibles soient encore incomplètes et parcellaires.

Ce que l’on sait par contre, c’est qu’il s’agit d’un projet important pouvant représenter un investissement de l’ordre de 50 à 60 millions de dollars, pour accueillir entre 200 et 260 unités dans un seul édifice.

On y prévoit une place de stationnement par unité de logement, grâce à une construction sur deux étages, spécialement conçue pour accueillir cette nouvelle clientèle.

La proximité du centre-ville et de ses commerces (boutiques, restaurants et autres) constitue un atout important pour l’avenir commercial de ce secteur qui mérite de connaître un plein développement.

La disparition de 168 places de stationnement constitue à n’en pas douter un problème que la Ville a prévu de compenser de diverses manières et cette volonté est un élément essentiel dans la recherche d’une solution gagnante pour tous.

Au risque de me répéter, je le souligne encore : il faut trouver une solution gagnante pour tous.

Pour l’administration municipale, le maintien du parc public de stationnement est non seulement un incontournable, mais il faudrait envisager d’en améliorer le nombre et la disponibilité.

La Ville devrait sans doute faire tout en son pouvoir pour que les promoteurs acceptent, après des négociations, d’ajouter à leur projet un étage supplémentaire pour accroître le nombre de places disponibles pour la population.

Ce stationnement pourrait être public et payant, quitte à ce que les commerçants du centre-ville trouvent une formule de remboursement des frais – en tout ou en partie – pour leurs clients éventuels.

L’important est d’agir positivement et dans la même direction.

Une certaine résistance face au progrès fait partie de toute évolution, mais il appartient aux décideurs de la communautéd’informer la population de façon adéquate et en prenant en compte tous les enjeux d’un projet comme celui en gestation.

Il est capital que celle-ci y apporte un appui raisonné et raisonnable, car une possibilité de cette importance ne devrait pas devenir une occasion ratée!

image