8 avril 2021
Quatre personnes sinistrées et 1,8 M$ en dommages
Incendie dévastateur sur la rue Dessaulles
Par: Maxime Prévost Durand

La cause de l’incendie d’un immeuble à logements de la rue Dessaulles, qui a jeté quatre personnes à la rue vendredi, demeure toujours inconnue pour le moment. Photo François Larivière | Le Courrier ©

Quatre locataires ont été jetés à la rue dans la nuit du 2 au 3 avril à la suite d’un violent incendie qui a complètement ravagé un immeuble à logements de la rue Dessaulles, au coin de l’avenue de la Bruère, au centre-ville de Saint-Hyacinthe.

Publicité
Activer le son

Malgré la rapidité avec laquelle les flammes ont embrasé l’immeuble, aucune personne n’a été blessée. Un véritable sentiment d’urgence s’est toutefois fait sentir, si bien qu’un des locataires s’est retrouvé à l’extérieur pieds nus, ne portant qu’un short, pendant que tous ses biens s’envolaient en fumée. La Croix-Rouge s’est assuré de prendre en charge les locataires qui n’avaient nulle part où aller.

La cause de cet incendie demeurait toujours inconnue en milieu de semaine. La Sûreté du Québec, qui a repris l’enquête, n’avait décelé aucun élément criminel, mais continuait tout de même son travail pour tenter de comprendre comment les flammes ont pris naissance.

Les pompiers ont été alertés vers 22 h 30 vendredi et ont combattu le brasier jusqu’au petit matin samedi. Pas moins de 85 pompiers se sont relayés durant l’intervention. Sept services de sécurité incendie de la région sont venus prêter main-forte à celui de Saint-Hyacinthe.

Datant de 1920, l’immeuble de trois étages comportait sept logements, mais certains étaient inhabités, a précisé la directrice des communications de la Ville de Saint-Hyacinthe, Brigitte Massé. Un local commercial connexe, qui abritait autrefois la boutique Ambiance d’aujourd’hui, a également été emporté par les flammes. Au total, les dommages sont estimés à plus de 1,8 M$.

Comme la structure était composée principalement de bois, la propagation du brasier a été très rapide, si bien que celui-ci est vite devenu hors de contrôle. Deux camions munis d’une échelle ont notamment été utilisés pour combattre les flammes, bien apparentes au niveau de la toiture.

Une vingtaine de personnes d’immeubles voisins ont été évacuées de manière préventive. Trois de ces immeubles ont subi des dommages mineurs au niveau du revêtement extérieur, mais l’intervention des pompiers a permis d’éviter que le feu ne s’y propage.

Saint-Pie : un garage rasé par les flammes

Du côté de Saint-Pie, un garage a été réduit en cendres dimanche soir sur le Petit rang Saint-François. Un problème d’origine électrique pourrait être en cause, selon les premières observations.

L’embrasement était déjà généralisé à l’arrivée des pompiers, les amenant à concentrer leurs efforts pour éviter une propagation à la résidence adjacente. Des dommages somme toute mineurs ont été remarqués sur l’extérieur de la maison.

En plus des pompiers de Saint-Pie, une équipe de Saint-Hyacinthe et une de Saint-Dominique ont été appelées en renfort. En l’absence d’aqueduc dans ce secteur, l’utilisation d’un camion-citerne et d’une piscine a été nécessaire pour lutter contre cet incendie.

image