5 août 2021
Vague d’incendies
Inquiétude chez les résidents de Saint-Hyacinthe
Par: Laurent Théoret

L’incendie majeur survenu dans la nuit du 23 au 24 juillet sur l’avenue Laframboise fait partie des nombreux feux considérés comme suspects du mois de juillet. Photo Adam Bolestridge

Les résidents de la ville de Saint-Hyacinthe commencent à s’inquiéter de plus en plus du nombre d’incendies recensés au cours du dernier mois. Depuis le début du mois de juillet, dix feux de nature suspecte sont survenus dans la ville de Saint-Hyacinthe, soit cinq de plus qu’en juillet 2020. On y retrouve des feux de poubelles, des incendies avec des dommages mineurs et des feux de plus grande ampleur.

Publicité
Activer le son

Plusieurs Maskoutains sont inquiets de la quantité d’incendies dans la ville. Dans les commentaires sur les réseaux sociaux, certains redoutent la présence d’un pyromane dans les rues de Saint-Hyacinthe.

La Sureté du Québec (SQ) se veut rassurante et ne voit pas de lien entre les différents incendies survenus sur le territoire de Saint-Hyacinthe.

« Des enquêtes sont en cours concernant ces événements. Par contre, on parle d’événements isolés non nécessairement tous reliés, donc il faut être prudent avant d’avancer la possibilité que tous ces incendies aient été causés par la même personne puisque, pour l’instant, à ce stade de l’enquête, nous n’avançons pas nécessairement cette hypothèse », explique l’agente d’information de la SQ, Aurélie Guindon.

De son côté, le président de l’Association des pompiers et pompières de la Ville de Saint-Hyacinthe, Simon Laflamme, s’inquiète aussi de l’augmentation des feux, surtout dans le centre-ville de Saint-Hyacinthe. « Quand il y a beaucoup d’incendies, c’est sûr que ça devient inquiétant, mais pour ce qui est de la nature des feux je laisse la Sureté du Québec faire son travail d’enquête », raconte-t-il.

image