22 décembre 2016
Saint-Thomas-d'Aquin
KC Diesel déménagera dans un parc industriel
Par: Jean-Luc Lorry
KC Diesel déménagera dans un parc industriel

KC Diesel déménagera dans un parc industriel

Les propriétaires de l’entreprise KC Diesel sont sur le point d’acquérir ce terrain vacant situé dans le parc industriel Théo-Phénix.  Photo Robert Gosselin | Le Courrier ©

Les propriétaires de l’entreprise KC Diesel sont sur le point d’acquérir ce terrain vacant situé dans le parc industriel Théo-Phénix. Photo Robert Gosselin | Le Courrier ©

Des résidents du secteur Saint-Thomas-d’Aquin qui se disaient dérangés par le bruit et des odeurs incommodantes de l’entreprise KC Diesel vont pouvoir respirer. Les propriétaires de cette entreprise spécialisée dans la réparation et le conditionnement de moteurs diesel pour les camions ont enclenché le processus pour acquérir un terrain vacant situé dans le parc industriel Théo-Phénix.

Le 5 décembre, le conseil municipal a autorisé la vente d’un terrain industriel de l’avenue Émilien-Letarte à l’entreprise K.C.G. 2016, dont les deux actionnaires sont Kevin Lussier et Nicolas Chicoine, également copropriétaires de KC Diesel. 

Le prix du mètre carré étant fixé à 16 dollars, ce terrain industriel d’une superficie de 5 945,8 mètres carrés représente un coût d’acquisition de 95 132 $. 

L’entreprise aura comme voisin le Centre de valorisation des matières organiques (CVMO).

Depuis juillet 2015, KC Diesel est en activité dans un local qui permet un usage « industrie à incidences faibles » ce qui n’est pas compatible avec les opérations menées par cette entreprise.

Malgré le fait que l’entreprise contrevienne à la règlementation en vigueur au niveau du zonage, les propriétaires de KC Diesel n’ont jamais voulu suspendre les opérations afin d’éviter de devoir mettre à pied leurs employés.

L’arrivée de KC Diesel dans un quartier résidentiel de la ville avait provoqué de vives contestations du voisinage. Une plainte signée par 21 résidents du secteur où est installée l’entreprise avait été adressée en juillet 2015 au Service d’urbanisme.

En septembre 2015, Saint-Hyacinthe Technopole, une corporation privée dédiée au développement économique à Saint-Hyacinthe, était intervenue pour trouver un nouvel emplacement à l’entreprise dans l’un des parcs industriels de la Ville.

« Nous avons fait le tour des options possibles avec les dirigeants de KC Diesel. Nous avons privilégié l’acquisition d’un terrain situé dans le parc industriel Théo-Phénix. Pour le moment, la transaction n’est pas encore notariée », a précisé André Barnabé, directeur général de Saint-Hyacinthe Technopole.

En janvier, la Ville s’était adressée aux tribunaux afin que KC Diesel cesse ses activités et lui avait donné jusqu’au 30 juin pour déménager dans un autre local industriel.

Comme la requête judiciaire avait été contestée, la cause avait été reportée à cet automne. Finalement, les dates du 5, 6 et 7 juin ont été retenues pour l’audition de l’affaire. Un rendez-vous qui sera vraisemblablement annulé. 

La direction de KC Diesel, locataire de l’immeuble qu’elle occupe sur la rue Pinard, n’a pas donné suite à notre demande d’entrevue.

Avec la collaboration de Benoit Lapierre. 

image