23 juillet 2015
Soccer
Kevin Cossette signe un contrat professionnel
Par: Maxime Prévost Durand
Après quatre saisons avec le Rouge et Or de l’Université Laval, Kevin Cossette a signé un contrat avec le Louisville City FC dans la USL. Photo Facebook Rouge et Or de l’Université Laval

Après quatre saisons avec le Rouge et Or de l’Université Laval, Kevin Cossette a signé un contrat avec le Louisville City FC dans la USL. Photo Facebook Rouge et Or de l’Université Laval

Quatre ans après avoir été libéré par l’Impact de Montréal, Kevin Cossette aura une nouvelle chance de percer dans les rangs professionnels. Le défenseur de 25 ans a signé la semaine dernière un contrat avec le Louisville City FC dans la United Soccer League (USL).

Publicité
Activer le son

La bonne nouvelle est arrivée au terme d’un essai d’une dizaine de jours à la fin juin. Sa rapidité et la qualité de ses centres pour alimenter les attaquants ont séduit les entraîneurs de la formation du Kentucky, qui ont décidé de lui donner sa chance malgré son petit gabarit.

Après quatre saisons passées avec le Rouge et Or de l’Université Laval, le moment n’aurait pu être mieux choisi pour celui qui a pratiqué le soccer à Saint-Hyacinthe plus jeune. « Le timing est parfait. Je viens tout juste de graduer (baccalauréat en intervention sportive) et j’ai connu une grosse saison avec le Rouge et Or. »

En décembre, Kevin Cossette a préparé un montage vidéo avec les faits marquants de sa dernière saison qu’il a fait parvenir à plusieurs équipes aux États-Unis. Les clubs de Pittsburgh et Rochester, également dans la USL, se sont montrés intéressés à ses services en lui offrant un essai au printemps, mais c’est finalement avec Louisville que le natif de Greenfield Park a signé.

Il est devenu du même coup le premier joueur ayant porté les couleurs du Rouge et Or à faire le saut chez les professionnels.

« Je ne sais pas combien de minutes je vais pouvoir jouer cette saison. Ils ne peuvent rien me garantir », soutient le défenseur. Cinq joueurs sont déjà disponibles au sein de l’équipe à cette position.

La versatilité de Cossette pourrait toutefois grandement l’aider à voir plus d’action puisque l’entraîneur James O’Connor n’écarterait pas la possibilité de l’utiliser en tant qu’ailier.

L’occasion tant espérée

Il y a quatre ans, Kevin Cossette voyait son rêve s’évanouir. Alors qu’il croyait fermement en ses chances de s’aligner avec le club régulier de l’Impact de Montréal, celui qui a fait ses classes avec l’Académie de l’Impact était libéré, une décision qu’il avait eu de la difficulté à avaler.

La saison suivante, il se joignait au Rouge et Or de l’Université. « Ça a pris un an pour me mettre dans le bateau et me dire que j’étais rendu là », avoue-t-il.

Mais son désir de la compétition lui a permis de se dépasser, malgré la déception qui l’a animé. « J’ai toujours voulu me dépasser, offrir la meilleure performance et faire une différence dans l’équipe », dit-il en parlant de son passage avec le Rouge et Or.

Il a laissé sa marque au cours des deux dernières saisons en s’imposant comme l’un des meilleurs à sa position dans le circuit universitaire québécois et canadien. Cossette a notamment été sélectionné au sein de la première équipe d’étoiles du RSEQ et dans la deuxième équipe d’étoiles du SIC en 2014. Cette saison, il a été choisi sur la deuxième équipe d’étoiles du RSEQ.

« J’ai toujours voulu retourner chez les pros. Je ne suis pas encore à ce niveau-là, mais je veux me mettre dans ma game shape le plus rapidement possible et prendre le maximum d’expérience. Je veux élever mon jeu d’un cran pour démontrer que ma signature est justifiée. »

Le Louisville City FC connaît une saison du tonnerre jusqu’à maintenant avec neuf victoires et trois parties nulles en dix-sept rencontres, bon pour le troisième rang de la conférence de l’Est dans la USL. L’équipe affrontera le FC Montréal (club-école de l’Impact) au Kentucky le 5 août.

image