23 mars 2017
Badminton
Kim Lavallée, l’une des favorites au championnat provincial
Par: Maxime Prévost Durand
Kim Lavallée n’a perdu aucun match cette saison, un exploit rarissime selon l’entraîneur François Vincent. Photo François Larivière | Le Courrier ©

Kim Lavallée n’a perdu aucun match cette saison, un exploit rarissime selon l’entraîneur François Vincent. Photo François Larivière | Le Courrier ©

Six joueurs de badminton des Lauréats du Cégep de Saint-Hyacinthe ont obtenu leur laissez-passer pour le championnat provincial individuel du RSEQ, qui se tiendra du 31 mars au 1er avril à Québec. Parmi eux, Kim Lavallée est l’une des favorites en simple féminin.

Publicité
Activer le son

La Soreloise a assuré sa place en remportant le tournoi régional du Centre-du-Québec, le 12 mars, à Granby, sans subir la moindre défaite en cinq parties. Au cours de la saison, elle n’a d’ailleurs perdu aucun match, un exploit qui n’avait pas été réussi au sein des Lauréats depuis le passage de Caroline Beauregard il y a quelques années.

« Dans le cas de Kim, on peut essayer de penser à un podium au championnat provincial, mais ce sera extrêmement difficile puisqu’il y a d’excellentes joueuses dans la conférence Sud-Est », a analysé l’entraîneur François Vincent.

Sa compatriote Mary-Maxime Leclair s’est aussi classée en simple féminin à sa première saison collégiale grâce à une troisième place au tournoi régional. Sa qualification s’est avérée une belle surprise, surtout qu’elle avait été incommodée jusqu’en janvier par une sévère entorse à une cheville, une blessure qui l’a tenue à l’écart du jeu pendant deux mois.

Les paires composées de Benoit Blanchet / Sachel Drouin et Claudie Chabot / Audrey Couture représenteront aussi les Lauréats en double. Ils ont chacun terminé en troisième place dans leur volet de la compétition.

« Ça a été une belle surprise de voir autant d’athlètes se qualifier. C’était une année avec beaucoup de recrues, dont plusieurs qui commençaient le badminton de compétition. On pensait en avoir peut-être trois au championnat provincial et finalement on en a eu six », a résumé l’entraîneur des Lauréats.

Quelques semaines plus tôt, le Cégep de Saint-Hyacinthe avait vu le dernier billet donnant accès au championnat de conférence par équipe lui glisser des mains au terme d’une longue et dure bataille face aux Voltigeurs de Drummondville, perdue 4 à 3 dans le duel de qualification.

Une Maskoutaine championne québécoise universitaire

Sur la scène universitaire, la Maskoutaine Caroline Beauregard a remporté au cours des dernières semaines le championnat provincial en simple féminin. La porte-couleur des Carabins de l’Université de Montréal, première tête de série, a profité d’un forfait au premier tour avant d’enchaîner avec trois victoires sans perdre la moindre manche pour triompher.

Celle qui a été élue athlète féminine par excellence par le RSEQ a aussi mis la main sur la médaille de bronze en double avec sa partenaire Myriam Havé, la même qu’elle a battue en finale du tournoi de simple.

Un autre Maskoutain s’est démarqué au championnat provincial universitaire. Félix-Antoine Vadnais, nommé recrue de l’année avec les Carabins, a atteint les huitièmes de finale en simple et les quarts en double.

Sur une autre note, le Maskoutain Philippe Gaumond a aidé le Canada à remporter la médaille d’or aux Jeux panaméricains du côté de la République dominicaine en février. Ce dernier a aussi été élu l’entraîneur de l’année par le RSEQ pour son travail avec les Citadins de l’UQAM au cours de la dernière saison. 

image