4 avril 2013
Saint-Hyacinthe
La Cage aux sports change de mains
Par: Le Courrier

Un changement de garde est survenu à la tête du restaurant La Cage aux sports de Saint-Hyacinthe au cours des derniers jours.

Le Groupe Sportscene, franchiseur des populaires restaurants-bar-sportif, en est devenu l’actionnaire majoritaire au sein d’une toute nouvelle coentreprise regroupant également d’anciens actionnaires du restaurant maskoutain.

Localement, le franchiseur de Boucherville fait maintenant équipe avec Guy St-Amand, Claude Pilon et Yvon Pinsonneault, à titre d’actionnaires minoritaires. C’est donc dire que les parts de certains anciens actionnaires de la cage maskoutaine, soit celles d’Alain Ménard, de Stéphane Magnan, de Jean-Luc Martin, de Paul Baillargeon et de Gabriel Laflamme ont toutes été rachetées. Ces derniers, associés également dans La Cage aux sports de Boucherville, sont à couteaux tirés avec Sportscene depuis qu’ils ont cessé d’opérer ce restaurant en septembre 2012, pour le relancer quelques semaines plus tard sous le nom Chêne Blanc.En guise de réaction, Le Groupe Sportscene avait entre autres déposé une demande d’injonction et acquis, avec un partenaire, l’immeuble abritant son siège social à Boucherville où une Cage aux Sports verra le jour. Ce restaurant servira de « centre de développement » de l’entreprise pour les prochaines années. Parmi les modifications à prévoir à l’intérieur des restaurants, le nouveau concept comprendra moins d’écrans au mètre carré, mais de taille beaucoup plus impressionnante. « À Saint-Hyacinthe ce changement se fera sous peu, confiait récemment au COURRIER le Maskoutain Jean Bédard, président et chef de la direction de Sportscene. Les clients de la Cage seront témoins d’un grand virage technologique dans les prochaines années. »

Avec la collaboration de Marc Perrault

image