23 septembre 2021
La candidate libérale défaite se représentera
Par: Jean-Luc Lorry

La candidate libérale Caroline-Joan Boucher était accompagnée de sa famille lors de la soirée électorale. De gauche à droite, son fils Edward Musial, son conjoint Stefan Musial et sa sœur Geneviève-Ilou Boucher. Photo François Larivière | Le Courrier ©

La candidate libérale dans Saint-Hyacinthe–Bagot, Caroline-Joan Boucher, n’est pas amère de sa défaite dans la circonscription.
Publicité
Activer le son

« C’est une première pour moi. J’ai fait de très belles rencontres tout au long de ma campagne. J’ai eu une belle équipe autour de moi. Aujourd’hui, j’ai fait une tournée des pôles de scrutin et j’ai remercié beaucoup de monde », a indiqué Mme Boucher en entrevue au COURRIER, lundi, tard en soirée.

Caroline-Joan Boucher a terminé la course en seconde position derrière le candidat bloquiste Simon-Pierre Savard-Tremblay en récoltant 11 445 votes (238 bureaux de scrutin sur 256), soit 22,3 % des suffrages. « La démocratie a parlé. Je souhaite maintenant bonne chance à M. Simon-Pierre », a-t-elle mentionné.

Comme lors de la précédente élection, l’équipe libérale locale et les militants s’étaient retrouvés au Club Maskoutain. Pour suivre l’annonce des résultats, Mme Boucher était accompagnée de sa famille.

Agronome de métier et cadre dans une firme de génie-conseil à Saint-Hyacinthe, Caroline-Joan Boucher avoue avoir eu la piqûre de la politique en se lançant dans cette campagne. « C’est certain qu’il y aura une prochaine fois pour moi. J’ai vraiment aimé mon expérience. »

Le chef libéral Justin Trudeau a été réélu et reprendra les rênes d’un gouvernement minoritaire. « Oui, nous sommes un gouvernement libéral minoritaire, mais nous sommes au pouvoir. Je pense que les citoyens se sont souvenus que le Parti libéral était vraiment présent pendant la crise avec l’octroi de la PCU et de la PCRE. Je suis très heureuse du résultat au niveau national », a commenté une candidate qui n’a pas dit son dernier mot.

image