1 décembre 2011
Premier Gala de reconnaissance scolaire
La commission scolaire célèbre les bons coups
Par: Le Courrier

C’est à la salle Laurent-Paquin de la polyvalente Robert-Ouimet, à Acton Vale, que plus de 300 personnes se sont réunies pour assister au premier Gala de reconnaissance scolaire de la Commission scolaire de Saint-Hyacinthe.

publicité

Le gala a été créé par la commission scolaire dans la foulée de son plan stratégique 2009-2013 et des trois grandes orientations qui le sous-tend : persévérer, communiquer et reconnaître.

Pour cette première mouture, qui a produit neuf grands gagnants, pas moins de 64 dossiers de candidature avaient été déposés, dont 18 avaient été retenus comme finalistes. Dans la catégorie « Réalisation de projet », l’initiative Grandissons ensemble, de l’école Sacré-Coeur d’Acton Vale a remporté la palme au niveau primaire, alors que l’école Fadette et son projet sur la cyberintimidation Bloc et souris l’a emporté au niveau secondaire. L’école primaire Plein-Soleil, de Sainte-Hélène, s’est une fois de plus distinguée avec son projet « Des livres et des hommes » en remportant la catégorie « Innovation pédagogique » au niveau primaire. C’est l’École professionnelle de Saint-Hyacinthe (ÉPSH) et son site Internet SOSinf.org qui s’est distinguée dans la même catégorie au niveau du secondaire, de la formation professionnelle et de la formation générale aux adultes.Les écoles Fadette, Casavant, René-Saint-Pierre, Raymond et la Polyvalente Hyacinthe-Delorme (PHD) ont collectivement récolté le premier prix dans la catégorie « Projet en partenariat » avec leur second événement exPRESSION «À p’Art Être ».Des élèves ont aussi été récompensés pour leur persévérance scolaire : Christopher Blier, de l’école Assomption, s’est distingué au primaire; Sabrina Michaud, élève de la PHD, l’a emporté au secondaire, et Serge St-Pierre, de l’ÉPSH, est le lauréat au niveau de la formation professionnelle et de la formation générale aux adultes.Par ailleurs, la commission scolaire a inauguré son nouveau cercle honorifique en soulignant la brillante carrière du cardiologue Réda Ibrahim, qui a fréquenté l’école Douville et la PHD.Le président de la commission scolaire, Richard Flibotte, a aussi rendu hommage à la vice-présidente de la Commission scolaire, France Martin, pour souligner ses 50 ans de service dans le monde de l’éducation. « Madame Martin fait partie des grandes femmes de la région maskoutaine », a conclu le président à la fin de son discours.À titre d’invité d’honneur pour l’occasion, l’athlète Pierre Lavoie s’est adressé aux spectateurs, notamment au sujet de la persévérance. Il a livré un message touchant, témoignant, entre autres, de son expérience personnelle. La soirée était animée par le directeur adjoint de la polyvalente Robert-Ouimet, Stefan Bourassa, et par la directrice des écoles Notre-Dame et Saint-Jean-Baptiste, Annie Bergeron. Le tout agrémenté de la performance exceptionnelle du Jazz Band de la PHD dirigé par l’enseignant Bruno Laplante.

image