3 septembre 2015
La crosse au champ en quelques lignesLes Lauréats se mettent à la crosse au champ
Par: Maxime Prévost Durand
L’équipe de crosse au champ des Lauréats en sera à sa deuxième saison dans le circuit collégial du RSEQ. Photo François Larivière | Le Courrier ©

L’équipe de crosse au champ des Lauréats en sera à sa deuxième saison dans le circuit collégial du RSEQ. Photo François Larivière | Le Courrier ©

Alors qu’une équipe de football faisait son arrivée en grand dans la famille des Lauréats du Cégep de Saint-Hyacinthe l’an dernier, une autre discipline s’est greffée plus discrètement à l’offre sportive de l’établissement : la crosse au champ.

publicité

Sous l’initiative de Jean-Daniel Ratté, ­lui-même un joueur de crosse au champ, une équipe a pris forme à la rentrée des classes 2014-15. Francis Cloutier s’est joint au projet à titre d’entraîneur, puis un processus de recrutement s’est ­enclenché et les Lauréats s’ajoutaient aux quatre autres clubs qui forment la ligue collégiale du RSEQ.

Ce sport plutôt méconnu dans la région a piqué la curiosité de plusieurs ­étudiants, permettant à l’équipe d’entamer la saison avec 17 joueurs. Certains ont quitté en cours de route, mais déjà, les débuts se voulaient prometteurs quant à l’intérêt des étudiants.

« La plupart n’avaient jamais pris un bâton de crosse dans les mains », avoue l’entraîneur Cloutier, qui a pratiqué le sport pendant une dizaine d’années, en plus de participer au championnat ­national de crosse au champ en tant que joueur.

Maxime Hébert était un de ceux-là. « Je suis allé à une pratique, j’ai essayé et j’ai aimé ça », explique simplement cet ­ancien joueur de hockey. Il a ainsi joué toute la saison avec les Lauréats au poste de défenseur et sera de retour cette année, tout comme une dizaine de joueurs qui ont terminé la dernière campagne.

Place aux ambitions

À leur première saison, les Lauréats n’ont pas été en mesure de rivaliser avec les grandes puissances de la ligue collégiale, mais ont tout de même offert une belle opposition à certaines équipes.

« On a gagné un match, en plus de ­disputer deux autres parties très serrées », se souvient Francis Cloutier, encouragé par les résultats compte tenu de l’inexpérience de la plupart des joueurs.

L’équipe a terminé au dernier rang du classement et n’a donc pas participé aux séries. Mais il en sera autrement cette ­année, croit l’entraîneur. « L’an passé, on voulait donner un challenge aux équipes. Maintenant, on veut plus que seulement participer. L’objectif est de se classer pour faire les séries. »

Le Collège John Abbott, champion l’an dernier, le Collège Dawson, le Cégep Jean-de-Brébeuf et le College Champlain de Lennoxville sont les autres équipes au sein de la ligue collégiale du RSEQ.

Le camp d’entraînement des Lauréats s’est mis en branle le 26 août. Le club ­disputera son premier match de saison régulière à domicile, au terrain synthétique du Cégep de Saint-Hyacinthe, le ­dimanche 13 septembre à 9 h.

image