5 juillet 2012
37 e édition de la vente trottoir
La culture mise de l’avant au centre-ville
Par: Le Courrier

Dans le cadre de la 37 e vente trottoir, la Société de développement commercial du centre-ville (SDC) de Saint-Hyacinthe ne fait pas les choses à moitié et prend en main le volet culturel de cette vente à rabais qui aura lieu du 11 au 14 juillet.

publicité

Après le conflit ayant opposé la Ville de Saint-Hyacinthe et les défenseurs du centre-ville concernant le transfert des organismes logeant au vieux Centre culturel à l’ancien couvent La Métairie, la SDC de Saint-Hyacinthe fait tout en son pouvoir pour conserver la culture au sein du centre-ville, fleuron de l’économie du secteur. Bien que la Ville n’ait pas rendu sa décision, la SDC pense avoir perdu sa cause dans ce dossier, mais oriente ses efforts autrement.

« Nous, on pense l’avoir échappé dans ce dossier. Mais notre position est ferme et on ne bougera pas. Nous tenons à conserver le culturel au sein du centre-ville parce qu’il est un élément catalyseur. Quand le Centre des arts Juliette-Lassonde a été construit au centre-ville, il a amené un poumon incroyable au secteur. On sentait que les boutiques commençaient à se remplir. C’est pour cette raison que nous croyons qu’il faut garder l’aspect culturel, patrimonial et historique au coeur du centre-ville », estime Simon Cusson, directeur général de la SDC de Saint-Hyacinthe. Avec un budget approximatif de 20 000 $, c’est sur les artistes de la région que la SDC a misé pour animer le centre-ville lors de la braderie. « Quand j’ai vu le budget que l’on avait, je me suis dit que nous allions travailler à partir de notre force locale. J’ai contacté des artistes maskoutains et invité les restaurateurs à faire de même pour animer le centre-ville. Au lieu d’engager un artiste provenant de l’extérieur, j’ai préféré organiser une vente trottoir à saveur maskoutaine », explique M. Cusson.

Une programmation pour tous

Dès mercredi, la rue des Cascades et les rues avoisinantes seront animées par des artistes provenant de toutes les disciplines, à commencer par des spectacles de musique en plein air. Les artistes invités seront Mathieu Gaudreault, le Mel Trio, le duo Antan Réel et Moteur et nuages avec le poète Olivier Gingras et Vincent Fournier-Boisvert. Certains restaurateurs du centre-ville présenteront également des spectacles au cours de la vente trottoir.

Les amateurs d’arts visuels ne seront pas laissés pour compte puisque des démonstrations artistiques seront faites tout au long de la programmation. Habituellement organisé les samedis, le Marché de l’art occupera le Marché central au cours de la braderie tandis que des artistes exposants à l’Atelier art toutes directions seront installés à différents coins de rue pour présenter leurs créations. Pour une troisième année, les gens seront aussi conviés à dessiner des fresques sur la rue Mondor. Dans le cadre du volet jeunesse, Gribouille Bouille, vedette de l’émission jeunesse diffusée sur les ondes de TV Cogeco, sera présente pour offrir des prestations aux enfants, mais également des activités dessins et des séances de dédicace qui auront lieu à la Librairie Daignault dans le cadre de la sortie de son nouveau livre Le sorcier Mâchemou. Des mascottes, telles que Mollie de l’Expo agricole de Saint-Hyacinthe, Capitou de Via Capitale et Balou de l’organisme des Grands Frères Grandes Soeurs, seront aussi de la programmation.Afin de finir la journée sous les étoiles, deux représentations de cinéma en plein air, en face du Marché public, sont prévues le mercredi et jeudi, soit Tintin, le secret de la licorne ainsi que Le sens de l’humour, à partir de 21 h. En cas de pluie, la représentation sera remise au vendredi.La programmation complète de la vente trottoir sera disponible dans le cadre d’un cahier spécial qui sera intégré dans Le Clairon du mardi 10 juillet.

image