1 mars 2012
La fin du tennis à Saint-Hilaire
Par: Le Courrier

Bonjour M. Bédard

Bonjour M. Bédard

J’ai appris que vous pensiez peut-être à fermer les terrains de tennis intérieurs du centre sportif Paul Lemieux à Saint-Hilaire. J’aimerais donc vous faire part de mes commentaires.D’abord, je m’appelle Olivier Chagnon et j’ai 9 ans. Je joue au tennis au centre sportif depuis l’âge de 5 ans et je fais maintenant partie du groupe Élite dirigé par l’entraîneur Pascal Demers. Je joue au tennis en moyenne 5-6 fois par semaine et je participe aussi aux tournois de la fédération québécoise de tennis du Québec. Pour moi, le tennis c’est toute ma vie, et je veux vraiment pouvoir continuer de m’améliorer et devenir l’un des meilleurs joueurs du Québec. Le Centre sportif, c’est comme ma deuxième maison, car j’y suis pratiquement chaque jour. J’aime l’ambiance dynamique et l’équipe d’entraîneurs très dévoués qui s’occupe de mon développement. Si jamais vous décidez de fermer le tennis, M. Bédard, sachez que cela affectera mon rêve et je ne sais pas comment je vais pouvoir continuer de m’entraîner. Après ma journée d’école (Au fil de l’eau), je marche jusqu’au centre sportif pour aller à mon entraînement et retrouver mes camarades de tennis. Aussi, ce n’est pas juste moi qui sera affecté, mais tous les jeunes qui aiment ce sport et qui veulent continuer de le pratiquer. Mon père est aussi un membre du club depuis 25 ans, et comme lui, je voudrais continuer à y jouer encore très longtemps.Si cela vous intéresse, je vous invite à venir jouer avec nous, vous verrez comment on s’amuse et à quel point il est important que nous gardions notre tennis ici à Saint-Hilaire. Merci d’avoir lu ma lettre.

Olivier Chagnon-30-

image