14 mai 2015
La folie sexy de Philippe Laprise
Par: Jennifer Blanchette | Initiative de journalisme local | Le Courrier
L’humoriste Philippe Laprise dévoilera son côté sexy le 21 mai au Centre des arts Juliette-Lassonde.  Photo Francis Doucet

L’humoriste Philippe Laprise dévoilera son côté sexy le 21 mai au Centre des arts Juliette-Lassonde. Photo Francis Doucet

Philippe Laprise s’est donné comme défi de retrouver la forme pour ses 40 ans. À un an de la date butoir, l’humoriste affirme pourtant qu’il est déjà

Publicité
Activer le son

Si on avait découvert le « gars de famille » dans Je peux maintenant mourir, ­l’humoriste natif de Jonquière nous ouvre cette fois-ci les portes de son jardin secret.

À 32 ans, le diagnostic est tombé : il souffre d’un trouble du déficit de ­l’attention (TDAH). « Toute ma jeunesse, j’ai été classifié comme un trouble grave de comportement. On ne savait pas à cette époque que je souffrais d’un TDAH », raconte Philippe Laprise, en entrevue.

Avec le recul, il s’aperçoit que son état de santé a conditionné une bonne partie de sa vie, l’entraînant dans des activités qui ne lui tentaient pas vraiment ou le ­forçant à se mettre les pieds dans les plats à répétition. « Mais aujourd’hui, moi je suis sexy! Il faut partir de qui nous sommes et je m’assume pleinement », clame-t-il.

Conteur hors pair, Philippe Laprise ­promet d’enchaîner les histoires ­anecdotiques sur scène, toutes tirées de son ­vécu, comme une expérience de ­camping qui ne sera jamais renouvelée ou encore son obsession pour la bouffe qui l’amène à « manger, manger, ­manger ». La tête d’affiche de Vrak.tv l’avoue ­elle-même : « Je ne prends pas les bonnes décisions ».

Malgré un spectacle « assez serré » de 1 h 40, Philippe Laprise laisse une ­petite place à ses premières amours, ­l’improvisation. « J’adore m’amuser avec le public et me garder du temps pour ça. On ne sait ­jamais sur quel genre de ­réponse on va tomber. »

Upgradé de 200 %

Même si tout lui a toujours pris plus de temps, cette attente a été bénéfique pour l’humoriste de 39 ans qui croit avoir ­largement gagné en expérience au cours des dernières années.

« J’ai upgradé le spectacle de 200 %, c’est certain! Je suis vraiment fier de ce ­show-là. Je suis un meilleur conteur, mon ­expérience de jeu s’est améliorée et mon écriture aussi. » Pour

Pour Plus sexy que jamais, il a d’ailleurs choisi de confier la mise en scène à une personne très proche de lui; sa conjointe. Un choix audacieux lorsqu’on sait que « les gags les plus rough me viennent de ma blonde. Disons qu’elle mange une ­volée », affirme en riant Philippe Laprise. En tournée depuis février avec ce ­second one man show, il mise sur un jeu de lumière punché plutôt que sur « un gros décor qui ne sert à rien ».« Tout passe par soi-même. Dès que ça passe par là, tu vas où tu veux, tu fais ce que tu veux et dans mon cas, ça m’a pris 30 ans pour arriver à cette maturité-là! »La boule d’énergie Philippe Laprise ­sera de passage au Centre des arts ­Juliette-Lassonde le 21 mai avec son ­spectacle

En tournée depuis février avec ce ­second one man show, il mise sur un jeu de lumière punché plutôt que sur « un gros décor qui ne sert à rien ».

« Tout passe par soi-même. Dès que ça passe par là, tu vas où tu veux, tu fais ce que tu veux et dans mon cas, ça m’a pris 30 ans pour arriver à cette maturité-là! »

La boule d’énergie Philippe Laprise ­sera de passage au Centre des arts ­Juliette-Lassonde le 21 mai avec son ­spectacle Plus sexy que jamais.

image