14 avril 2016
Haltérophilie
La Machine Rouge retournera au Championnat mondial junior
Par: Maxime Prévost Durand
Tali Darsigny, Félix-Antoine Bouffard et Andréanne Messier prendront part au Championnat du monde junior d’haltérophilie en Georgie à la fin juin. Photo François Larivière | Le Courrier ©

Tali Darsigny, Félix-Antoine Bouffard et Andréanne Messier prendront part au Championnat du monde junior d’haltérophilie en Georgie à la fin juin. Photo François Larivière | Le Courrier ©

Trois athlètes du club La Machine Rouge de Saint-Hyacinthe, Tali Darsigny, Félix-Antoine Bouffard et Andréanne Messier, participeront au Championnat du monde junior d’haltérophilie en Georgie à la fin juin.

Publicité
Activer le son

Ils ont chacun réalisé les standards ­nécessaires cette saison pour représenter le Canada. Les athlètes avaient une dernière chance d’atteindre ces ­standards lors de la Classique haltérophile québécoise, au début avril.

Participante à ce rendez-vous mondial l’an dernier, Tali Darsigny (58 kg) a réalisé 92 % du marqueur mondial de sélection cette saison, alors que la marque minimum à atteindre est de 80 %. Félix-Antoine (77 kg) a quant à lui atteint 88 % du marqueur, tandis qu’Andréanne (75 kg) a franchi avec succès la barre du 83 %.

Le marqueur de sélection est basé en fonction de la huitième meilleure performance du plus récent Championnat du monde. Tali avait terminé au 10e rang chez les 58 kg en Pologne l’an dernier à sa première participation.

Seulement les six meilleurs athlètes ayant dépassé 85 % sont invités par Haltérophilie Canada, alors que les autres, qui ont également obtenu les standards nécessaires pour participer à la compétition, doivent voyager à leurs frais s’ils désirent y prendre part.

C’est donc dire que Tali et Félix-Antoine seront invités par la fédération ­canadienne, alors qu’Andréanne déboursera le montant nécessaire pour faire le voyage.

Cynthia Barrette avait aussi atteint les standards, mais a choisi de faire ­l’impasse sur la compétition parce qu’elle n’avait pas surpassé le marqueur de 85 %. Elle avait participé au Championnat du monde junior pour la première fois l’an dernier à ses frais.

Résultats Classique haltérophile

Lors de la plus récente compétition ­provinciale, la Classique haltérophile québécoise tenue à La Prairie le 2 avril, quelques athlètes y allaient le tout pour le tout pour améliorer leurs marqueurs.

C’est le cas d’Andréanne Messier et Cynthia Barrette chez les filles et de Félix-Antoine Bouffard chez les garçons. Pour se faire, ils devaient lancer la compétition avec certaines de leurs meilleures barres.

La stratégie n’a toutefois pas ­fonctionné pour les deux filles. Andréanne a inscrit un « 0 » à l’épaulé-jeté après trois essais ratés, puis Cynthia a connu le même sort à l’arraché. Félix-Antoine a quant à lui réussi quatre de ses six essais et s’est ­classé au deuxième rang de la compétition. Il en profitait également pour ­améliorer son marqueur de sélection.

Parmi les autres athlètes de la Machine Rouge présents à la compétition, Maxime Caouette (62 kg) a terminé premier, tout comme Caroll-Anne Paul (48 kg), Caroline Lamarche McClure (58 kg) et ­Johanie Filiatreault (75 kg).

Samuel Pietracupa (69 kg) et Gabriel Dagenais (94 kg) sont aussi montés sur le podium, terminant respectivement 2e et 3e de leur catégorie. Catherine Darsigny (63 kg) a raté le podium par un seul kilo au cumulatif, tandis que Claude Caouette (77 kg) a pris le 7e rang.

image