2 janvier 2020
Carte blanche
La Paix, c’est tout!
Par: Pierre Bornais
Publicité
Activer le son

Ce souhait peut sembler simpliste en ce début d’année, mais je suis persuadé qu’il ferait l’unanimité aux quatre coins de notre planète.

Après un siècle, avec deux conflits mondiaux et des centaines de millions de victimes, il semblait bien que le message papal déclarant « plus jamais la guerre » était entendu.

Mais c’est mal connaître la nature humaine et sa mémoire collective – fort limitée – pour espérer des efforts communs et soutenus pour éviter les conflits armés. C’est ainsi qu’au fil des années, des conflits qualifiés de locaux ont éclaté aux quatre coins du monde, infligeant de nouveaux drames aux populations civiles.

Et les intérêts commerciaux des plus grandes puissances ont repris toute leur importance, entraînant en parallèle des dépenses mirobolantes, préparant la guerre de l’avenir.

Il est question d’une armée spatiale pour les uns et de fusées meurtrières – hypersoniques et indétectables – pour les autres.

Tous ces milliards gaspillés en forces destructives et au seul profit de l’industrie militaire seraient bien utiles pour contrer la pauvreté dans de nombreux pays ou sauver le climat.

Actuellement, les armes de guerre sophistiquées sont utilisées dans les conflits locaux au profit de certains pays riches et au détriment des plus pauvres.

La lutte aux changements climatiques pourrait être bien différente si toutes ces ressources étaient utilisées pour effectuer une véritable transition. Pour toutes sortes de raisons, notre coin de planète n’est pas touché directement – pas encore du moins – par les catastrophes naturelles les plus récentes.

Mais imaginer qu’il ne le sera jamais serait faire preuve d’impudence.

C’est pour cela que, chez nous aussi, la Paix est un souhait légitime.

image