3 mai 2018
La place aux femmes
Par: Maxime Prévost Durand
« Michel Tremblay est l’auteur qui écrit le mieux pour les femmes », soutient Hélène Bourgeois-Leclerc, qui interprète Lola Lee dans le théâtre musical Demain matin, Montréal m’attend.

« Michel Tremblay est l’auteur qui écrit le mieux pour les femmes », soutient Hélène Bourgeois-Leclerc, qui interprète Lola Lee dans le théâtre musical Demain matin, Montréal m’attend.

En incarnant le personnage de Lola Lee dans le théâtre musical Demain matin, Montréal m’attend, Hélène Bourgeois-Leclerc joue dans une pièce de Michel Tremblay pour la première fois de sa carrière. Avec ce rôle, la pétillante comédienne a découvert de l’intérieur toute la place que l’auteur réservait aux femmes dans son écriture.

 

« Michel Tremblay a beau être un homme, c’est l’auteur qui écrit le mieux pour les femmes, lance-t-elle dans un entretien téléphonique avec LE COURRIER. Ça paraît qu’il aime les femmes au plus profond de son être. Les femmes sont toujours bien servies dans ses pièces. »

Lorsque la pièce a été présentée pour la première fois, dans les années 1970, les questions de parité hommes / femmes n’étaient pas des sujets d’actualité comme c’est le cas aujourd’hui. Pourtant, bien avant son temps, Michel Tremblay n’a jamais hésité à offrir des rôles d’importance aux femmes, comme en témoigne Demain matin, Montréal m’attend, où plus de la moitié des personnages sont féminins.

« Ce sont des personnages qui sont tout en humour et en nuances, des personnages multicouches, décortique Hélène Bourgeois-Leclerc. C’est un pur bonheur à jouer. Lola Lee est un rôle très riche, bien loin de ce que j’ai fait par le passé. »

Son personnage de Lola Lee est celui d’une artiste à la gloire modeste, dont la sœur, Louise, décide de tenter elle aussi sa chance à Montréal. Plutôt que d’encourager sa frangine, Lola Lee tentera plutôt de la décourager, de peur de perdre cette gloire qu’elle a acquise. « C’est une artiste sur le déclin qui ne veut pas l’accepter », soutient la comédienne qui l’incarne.

Même si l’histoire se déroule dans les années 1970, son sujet n’est pas pour autant dépassé, au contraire. À l’ère des réseaux sociaux et des téléréalités qui propulsent de purs inconnus au statut de vedettes en un claquement de doigts, Demain matin, Montréal m’attend prend une signification très actuelle.

Hélène Bourgeois-Leclerc promet un spectacle « haut en couleur et riche en émotions ». Non seulement la distribution compte plus de 16 comédiens, comprenant notamment Laurent Paquin, Benoît McGinnis, Geneviève Beaudet et Geneviève Alarie, mais on retrouve également sur la scène six musiciens pour jouer la trame des chansons.

La tournée de Demain matin, Montréal m’attend s’arrêtera pour deux soirs au Centre des arts Juliette-Lassonde, soit le samedi 5 mai et le dimanche 6 mai. 

image