14 juillet 2011
La vieille politique
Par: Martin Bourassa

Récupération, voilà comment on peut qualifier la plus récente sortie du député péquiste de Saint-Hyacinthe Émilien Pelletier.

Publicité
Activer le son

Récupération, voilà comment on peut qualifier la plus récente sortie du député péquiste de Saint-Hyacinthe Émilien Pelletier.

QUATRE jours après la démolition de la Maison Dessaulles, il a endossé un communiqué du Parti québécois blâmant la ministre de la Culture et des Communications, Christine Saint-Pierre.« Il est consternant que le gouvernement libéral et particulièrement la ministre Christine Saint-Pierre n’aient rien fait pour la sauvegarder, malgré les demandes répétées en ce sens », a déclaré le député de Saint-Hyacinthe. Le député de Drummond, selon le même communiqué transmis sur le fil de presse, a enchaîné en disant que la ministre « vient de rater une occasion de démontrer sa sensibilité pour le patrimoine québécois. (…) Elle laisse le champ libre à ceux et celles qui veulent démolir notre patrimoine. »Voilà une sortie publique qui arrive sur le tard, sinon six mois plus tard dans les Maritimes. À part une sortie médiatique en mars dernier, on ne peut pas dire que notre député a remué ciel et terre, du moins publiquement. Je ne l’ai pas vu appuyer le comité de sauvegarde lors des séances publiques du conseil ou s’indigner du peu de sensibilité et de l’inaction de la Ville de Saint-Hyacinthe. Léandre Dion semble s’être mouillé davantage.Il est certes facile de blâmer la ministre, mais encore aurait-il fallu que nos élus locaux démontrent une ouverture manifeste envers la sauvegarde. Pourquoi ne blâme-t-il pas la Ville?La Ville de Saint-Hyacinthe a commandité une étude pour la forme, mais on n’a jamais senti la volonté municipale de s’investir dans cette reconstruction. Blâmer la ministre libérale quatre jours après la démolition de l’immeuble est à mon point de vue une récupération politique inutile et déplacée, sinon un geste qui ne fera qu’accroître le cynisme des gens envers les politiciens. C’est de la vieille politique.Ce n’est pas avec de telles sorties que le Parti québécois va se renouveler.

M.B.

image