4 mai 2017
Aménagement du territoire
Laurier Ouest : un nouveau boulevard de l’auto?
Par: Benoit Lapierre
Selon ce qu’a appris LE COURRIER, le motel Bienvenue, du boulevard Laurier Ouest, pourrait faire place à un garage du concessionnaire automobile Groupe Beaucage si la procédure de modification règlementaire qui vient d’être enclenchée à la MRC produit l’effet désiré par les demandeurs dans le dossier.  Photo Robert Gosselin | Le Courrier ©

Selon ce qu’a appris LE COURRIER, le motel Bienvenue, du boulevard Laurier Ouest, pourrait faire place à un garage du concessionnaire automobile Groupe Beaucage si la procédure de modification règlementaire qui vient d’être enclenchée à la MRC produit l’effet désiré par les demandeurs dans le dossier. Photo Robert Gosselin | Le Courrier ©

La vente de voitures est une activité commerciale appelée à prendre de l’ampleur le long du boulevard Laurier Ouest, comme le laisse présager une modification que la MRC des Maskoutains prévoit apporter au schéma d’aménagement régional.

 

Publicité
Activer le son

Ce changement vise à permettre l’arrivée d’autres concessionnaires automobiles sur le segment de ce boulevard compris entre le boulevard Casavant Ouest, dans Saint-Hyacinthe et la rue Millette, dans la municipalité de la Paroisse de Sainte-Marie-Madeleine.

Pour le moment, on ne retrouve sur ce tronçon du boulevard Laurier Ouest que leconcessionnaire Baril Ford Lincoln, lequel a profité d’un droit acquis jusqu’à ce que sa situation dérogatoire soit légalisée en 2007, en même temps que celle d’autres concessionnaires installés plus à l’est, sur le même boulevard.

L’aménagiste de la MRC, Réal Campeau, a précisé que l’ajout projeté aux usages permis dans une partie de l’aire d’affectation résidentielle U5 a été demandé par la Ville de Saint-Hyacinthe, requête à laquelle ne s’est pas opposée la municipalité de Sainte-Marie-Madeleine. Actuellement, l’implantation de nouveaux commerces de vente au détail de voitures n’est possible que dans l’aire d’affectation U3, près de l’autoroute 20, avec superficie de plancher maximale de 1000 m2 pour ce type de commerce d’envergure régionale. Sur le tronçon de Laurier Ouest visé par la modification règlementaire projetée, cette limitation n’existerait pas.

Selon ce qu’a appris LE COURRIER, c’est le Groupe Beaucage, de Sherbrooke, concessionnaire Nissan à Saint-Hyacinthe, qui a approché la Ville pour que la règlementation soit modifiée en faveur des concessionnaires sur le boulevard Laurier Ouest. Le groupe Beaucage, qui offre les produits de huit fabricants et qui vend aussi des voitures d’occasion, aurait l’intention d’acquérir le Motel Bienvenue, du 6255, boulevard Laurier Ouest, propriété d’une société de portefeuille dirigée par MM. Nan Chen et Yu Wang, selon la fiche d’évaluation municipale et le Registre des entreprises. Le motel serait vraisemblablement démoli pour faire place à un garage du concessionnaire, mais aucune de ces informations n’a été confirmée à la Ville de Saint-Hyacinthe. « Il n’y a rien de déposé officiellement au conseil municipal, je n’ai pas d’information sur ce dossier-là », a indiqué Brigitte Massé, directrice de l’information à la Ville.

Du côté du concessionnaire Nissan de Saint-Hyacinthe, on nous a confirmé hier qu’ils sont bien derrière ce projet de modifications règlementaires, mais sans toutefois apporter plus de précisions sur leurs intentions.

Le projet de règlement destiné à modifier le schéma d’aménagement dans l’aire U5 a été présenté en avis de motion à la séance du conseil des maires du 12 avril. Il fera maintenant l’objet d’une séance publique de consultation le mardi 9 mai à 17 h dans la salle du conseil de la MRC, séance qui sera tenue par la Commission d’aménagement de la MRC dans ce dossier; elle est formée de la préfet, Francine Morin, du président du comité d’aménagement, Simon Lacombe, maire de Sainte-Marie-Madeleine, et de Raymonde Plamondon, maire de Saint-Valérien.

Le projet de règlement doit être adopté dès le lendemain par le conseil de la MRC, avec ou sans modifications, après quoi il sera acheminé à Québec pour y recevoir l’approbation du ministère des Affaires municipales et de l’Occupation du territoire (MAMOT). Le ministre rendra ensuite sa réponse dans les 60 jours, après consultation des autres ministères concernés.

S’il approuve le règlement, les municipalités devront, dans les six mois, ajuster leur propre règlementation aux changements apportés au schéma, ce qui suppose un changement de zonage dans le cas du boulevard Laurier Ouest à Saint-Hyacinthe.

image