17 mai 2018
Le Défi Gérard-Côté rayonne pour sa 25e édition
Par: Maxime Prévost Durand
Pas moins de 1 569 coureurs adultes ont participé au Défi Gérard-Côté, en plus des quelque 1 000 élèves de la Commission scolaire de Saint-Hyacinthe.

Pas moins de 1 569 coureurs adultes ont participé au Défi Gérard-Côté, en plus des quelque 1 000 élèves de la Commission scolaire de Saint-Hyacinthe.

Jeunes et moins jeunes étaient réunis sur le parcours. Ici, on voit un coureur qui termine le 10 km et un petit  bonhomme qui a relevé le défi de 5 km.

Jeunes et moins jeunes étaient réunis sur le parcours. Ici, on voit un coureur qui termine le 10 km et un petit bonhomme qui a relevé le défi de 5 km.

Les coureurs ont pu faire leur arrivée  sous les encouragements de plusieurs personnes réunies sur les derniers  mètres à parcourir.

Les coureurs ont pu faire leur arrivée sous les encouragements de plusieurs personnes réunies sur les derniers mètres à parcourir.

Le Défi Gérard-Côté  rayonne pour sa 25e édition

Le Défi Gérard-Côté rayonne pour sa 25e édition

Le Défi Gérard-Côté voulait frapper un grand coup pour sa 25e édition et, avec l’aide appréciée de dame Nature qui lui a envoyé un soleil radieux, l’organisation a réussi à attirer plus de 2 500 coureurs de tous les âges. Ceux-ci ont sillonné les rues de Saint-Hyacinthe
dimanche matin.

Réputé pour ses éditions pluvieuses et froides, le Défi Gérard-Côté a enfin obtenu une température clémente, favorisant la participation d’un plus grand nombre de coureurs. D’ailleurs, pas moins de 150 personnes se sont inscrites dans les jours précédents la course alors que se déroulait la remise des dossards chez Broli La Source du Sport, un record.

« Notre objectif était de battre le nombre de participants qu’on avait eu lors du boom de la course à pied en 2014 et on peut dire mission accomplie », a souligné le président du Club athlétique de Saint-Hyacinthe, David-Olivier Huard, rencontré sur place. En 2014,
2 400 coureurs avaient pris part aux différents parcours. Cette année, ils étaient 100 de plus.

Pour cette 25e édition, l’ambiance était festive et les sourires étaient contagieux sur le visage des participants. « Nous voulions faire un virage pour améliorer l’expérience des coureurs, a poursuivi M. Huard. On a installé un mur photo aux couleurs du défi, qui a connu un franc succès, et la présence de différents exposants sur le site a donné beaucoup de prestige au Défi. »

L’organisation a également fait appel aux jeunes d’équipes sportives de la région afin de s’impliquer sur le circuit aux points de ravitaillement. Des joueurs d’une équipe de football du Drakkar de la Polyvalente Hyacinthe-Delorme et d’autres du club civil de basketball les V-Kings de Saint-Hyacinthe ont répondu à l’appel.

Comme à l’habitude, les distances de 5 km, de 10 km et de 15 km étaient offertes aux adultes, en plus d’un nouveau parcours de 2 km, qui remplaçait l’ancien 1,6 km. Au total, ils ont été 1 569 adultes à prendre le départ de l’une ou l’autre des courses.

Le volet scolaire, qui regroupe surtout des écoles primaires, a lui aussi connu du succès avec tout près de 1 000 élèves de la Commission scolaire de Saint-Hyacinthe. Ceux-ci ont relevé le défi de 1 km, de 2 km ou même de 5 km pour les grands de 5e et 6e année qui le souhaitaient.

Proposé pour une deuxième année, le défi entreprise a quant à lui réuni 21 équipes de coureurs portant les couleurs de leur employeur. Après le Cégep de Saint-Hyacinthe l’an dernier, les Viandes Lacroix ont remporté ce volet alors que ses employés ont parcouru un total de 136 km.

Comme à chaque année, le Défi Gérard-Côté remettra une partie du montant des inscriptions à la Fondation Denis-Chartier, qui supporte la Maison Marie-Luce-Labossière. Au moment de mettre sous presse, le montant exact n’était pas encore connu, mais on peut s’attendre à une somme de près de 3 600 $.

image