14 novembre 2013
Football
Le Drakkar cadet en finale
Par: Maxime Prévost Durand
Le Drakkar cadet passe en finale de la division 3 grâce à une victoire de 29 à 8 contre l'école Edgar-Hébert en demi-finale.

Le Drakkar cadet passe en finale de la division 3 grâce à une victoire de 29 à 8 contre l'école Edgar-Hébert en demi-finale.

À sa deuxième saison seulement dans le monde du football, le Drakkar de la Polyvalente Hyacinthe-Delorme accède à la finale de division 3 de la Montérégie. Il a battu l’école Edgar-Hébert en demi-finale par la marque de 29 à 8 à Saint-Hyacinthe samedi.

Publicité
Activer le son

L’attaque a parlé dès la première séquence du match en allant inscrire un premier touché pour ouvrir les hostilités. Conversion réussie, le Drakkar a rapidement pris les devants 7 à 0. Par la suite, la défensive des deux équipes a été sollicitée jusqu’en fin de deuxième quart. Edgar-Hébert a réussi à se rapprocher à 9 à 8 avant la mi-temps.

Le Drakkar a par la suite ouvert la machine au retour de la pause de la mi-temps et n’a plus regardé derrière, inscrivant 20 points lors des deux derniers quarts, sans en concéder en retour. La PHD rachetait ainsi sa défaite subie lors de la dernière partie de la saison aux mains de l’école Massey-Vanier, sa seule défaite de la saison. « Nous étions prêts pour la demi-finale, soutient Yan Genest, responsable du football à la PHD. Avec la défaite survenue au dernier match de la saison, l’équipe a connu une préparation encore plus grande avant la rencontre de samedi. Les vétérans et les leaders se sont levés. »La finale mettra aux prises le Drakkar et le Collège Durocher-Saint-Lambert dimanche à 11 h et sera disputée à la Polyvalente Hyacinthe-Delorme. « On s’attend à une rencontre serrée et difficile. C’est un match sans lendemain, nous n’avons rien à perdre. Ce sont les champions en titre, ils ont beaucoup d’expérience alors que nous sommes un programme qui compte encore peu d’expérience. »Le Drakkar a infligé au Collège Durocher-Saint-Lambert sa seule défaite de la saison et une première en deux ans.

image