13 septembre 2012
Football scolaire
Le Drakkar remporte la première ronde
Par: Maxime Desroches
Le porteur de ballon du Drakkar de la PHD, Raphaël Boivin, a inscrit deux touchés par la course contre les Patriotes de l'ESSJ.

Le porteur de ballon du Drakkar de la PHD, Raphaël Boivin, a inscrit deux touchés par la course contre les Patriotes de l'ESSJ.

La Polyvalente Hyacinthe-Delorme a été le théâtre du premier affrontement entre le Drakkar, la nouvelle équipe de football de la PHD, et les Patriotes de l’école secondaire Saint-Joseph, samedi. Dans une rencontre chaudement disputée, les nouveaux venus ont eu le dessus sur leurs rivaux maskoutains de classe benjamin par la marque de 22-20.

publicité

Le Drakkar a été oppportuniste en capitalisant sur une bévue de l’attaque des Patriotes alors que ces derniers étaient profondément dans leur territoire. La PHD a inscrit le touché victorieux à la suite de ce revirement.

Le porteur de ballon Raphaël Boivin a connu un fort match pour l’équipe receveuse. Il a marqué deux touchés par la course, dont un sur un jeu spectaculaire de près de 80 verges. Pour les Patriotes, Tristan Le Bire s’est illustré sur les unités spéciales en retournant un botté de dégagement sur une distance de 60 verges pour le majeur. L’autre touché de l’ESSJ a été l’oeuvre de Robin Blanchard.Dans la seconde partie du programme double, le Drakkar a reçu la visite de Châteauguay Valley Regional High School en classe cadet. L’équipe dirigée par Yan Genest n’a fait qu’une bouchée des visiteurs, comme en témoigne la marque finale de 42-14. À l’attaque, Jérémie Boivin a donné du fil à retordre à la ligne défensive adverse. Il a obtenu deux majeurs par la course.« Nous sommes très contents pour nos jeunes. Ils ont travaillé fort et fait plusieurs sacrifices afin d’être prêts pour la rentrée locale. Nous avons été exigeants envers eux et ils ont bien répondu à l’appel. La foule était nombreuse, ce qui a donné de l’énergie à nos troupes », a noté l’instructeur Genest.

Les Patriotes sans bavure

En classe juvénile, les Patriotes de l’ESSJ ont blanchi l’Impact du Collège Durocher au compte de 16-0, le 7 septembre, à Saint-Hyacinthe. L’étanchéité de la ligne défensive, avec ses leaders Cédric Migneault et Alex Beaupré a fait en sorte que l’Impact n’a jamais été capable de trouver son rythme offensif.

Les Maskoutains ont connu quelques difficultés à engranger des points, mais Nicolas Desnoyers et Christophe Morin ont finalement trouvé la zone des buts.Finalement, en classe cadet, les Patriotes se sont aussi montrés avares de points contre leurs adversaires, les Sphinx de l’école Jacques-Rousseau, signant un gain de 28-3. L’unité défensive de l’ESSJ a été dominante en causant un total de sept revirements, en plus de stopper les Sphinx sur un quatrième essai à quatre reprises.Les Patriotes cadets ont ainsi entamé avec succès la défense de leur titre de 2011, eux qui avaient représenté la Montérégie à la Coupe d’or.

image