12 novembre 2015
Le fatigant
Par: Christian Vanasse
Publicité
Activer le son

Vous savez de qui je veux parler? Il écrit chaque semaine ou presque dans la ­section « Forum » de votre journal favori. Encore et toujours sur le même sujet; les hydrocarbures. Que ce soit à propos de l’exploration, de l’exploitation ou du transport. Gérard Montpetit dépense beaucoup d’encre à réfléchir sur l’or noir.

Gaz ou pétrole de schiste, sable bitumineux, par pipeline, par bateau ou par train, il revient inlassablement sur le même sujet. Un fatigant je vous dis.

Mais fatigant comme je les aime.

J’ai un grand respect pour ce citoyen qui a fait ses devoirs et continue de les faire malgré les élus durs de comprenure. ­Tellement qu’il doit être fatigué à force d’éveiller ­pendant que d’autres dorment au gaz. Mais il semble être un infatigable fatigant.

C’est souvent le cas des lanceurs d’alerte qui, par exemple, ont mobilisé la population dans la victoire contre les gaz de schiste, nous évitant un désastre financier et environnemental. Gérard s’époumone la plume, mais pour qu’on respire mieux, des poumons et du portefeuille. Et si ­certains trouvent les whistleblower ben gossants, c’est signe que leur travail est bien fait. Mais c’est aussi signe que le ­danger approche. Rapidement.

L’Alberta veut doubler sa production ­issue des sables bitumineux. Après avoir échoué à passer ses barils à l’ouest puis au sud, elle vise maintenant le Québec pour envoyer son pétrole sur les marchés ­mondiaux. On charge déjà les trains. Et Saint-Hyacinthe est sur la trajectoire. Rien que le projet Belledune fera passer plus de 200 wagons à travers notre ville… chaque jour de l’année. Vous avez bien lu. Vous trouvez Gérard fatigant? Être bloqué sur la 20 plusieurs fois par jour par un convoi d’une centaine de DOT-111 bien pourris et chancelants sur de vieux rails croches? Ça, c’est fatigant rare.

image