30 juin 2011
Les Chamaniers de Saint-Hyacinthe
Le folklore d’abord
Par: Le Courrier
La troupe principale des Chamaniers exécute une danse traditionnelle américaine.

La troupe principale des Chamaniers exécute une danse traditionnelle américaine.

La troupe de danse folklorique maskoutaine Les Chamaniers a récemment donné son spectacle annuel au Collège Saint-Maurice. Des États-Unis à Israël en passant par la Hongrie, les 250 spectateurs ont eu droit à un éventail de couleurs, de danses et de chansons.

Publicité
Activer le son

Le spectacle annuel est l’occasion de faire découvrir une danse moins connue, mais bien ancrée dans nos racines : la danse folklorique. Les Chamaniers ont bientôt 35 ans et participent à plusieurs festivals chaque année. Dans le passé, la troupe s’est même rendue en France et en Hongrie pour participer à des compétitions.

Dotés d’un répertoire international et de dizaines de costumes, Les Chamaniers adoptent une approche à la saveur du jour. Leur mission est de faire découvrir ou même redécouvrir la musique folklorique d’ici et d’ailleurs. Les Chamaniers donnent des cours pour les personnes âgées de 3 ans et plus.

« On est loin du sept carré d’avant »

Gabrielle Jodoin a commencé à danser il y a environ 10 ans et elle fait maintenant partie intégrante de la troupe officielle. « On visite énormément de pays, de cultures, il y a plusieurs costumes », explique-t-elle. C’est l’attrait culturel de cette danse qui l’a d’abord conquise. En apprenant un type de danse, ils apprennent son origine, sa signification, etc.

Tout au long de l’année, entre les répétitions, Les Chamaniers se promènent à travers la province pour donner des prestations. « On rencontre d’autres troupes du Québec et on partage notre passion », affirme Gabrielle Jodoin. Selon elle, le Québec assiste peu à peu à un retour de la musique traditionnelle : La Volée d’Castors, Les Charbonniers de l’enfer et Le Vent du Nord sont de bons exemples. « On est loin du sept carré d’avant », rigole Gabrielle.Les Chamaniers seront en spectacle le 7 juillet à la Maison Nationale des Patriotes à Saint-Denis-sur-Richelieu et le 2 août à l’Expo-agricole de Saint-Hyacinthe.

image