4 juillet 2019
Le premier chef des Porte-Bonheur rentre au bercail
Par: Maxime Prévost Durand

Le chef de chœur Yvan Sabourin sera de retour cet automne avec Les Porte-Bonheur, un ensemble vocal qu’il a lui-même fondé en 2000. Photo gracieuseté

Le premier chef de l’Ensemble vocal Les Porte-Bonheur, Yvan Sabourin, effectuera un retour aux sources à compter de cet automne. Après neuf ans d’absence, il reviendra à titre de chef de chœur et de directeur musical en vue de la rentrée.

publicité

L’organisme en a fait l’annonce par voie de communiqué, à la fin juin, presque un mois jour pour jour après son spectacle annuel. Celui-ci avait été présenté devant une foule de près de 500 spectateurs au Centre des arts Juliette-Lassonde.

Le retour de M. Sabourin avec les Porte-Bonheur coïncidera avec le 20e anniversaire de l’ensemble vocal, dont il a été le chef de chœur de 2000 à 2010.

« Mon bébé a beaucoup évolué depuis mon départ et ce sera maintenant un beau défi que de le mener encore plus loin dans son développement », a-t-il soutenu après avoir assisté à la 19e revue musicale des Porte-Bonheur.

Dirigé depuis 2013 par Louis-André Allen, l’ensemble vocal maskoutain s’est imprégné d’une signature plus « jazzée » qu’à ses débuts. Le plus récent spectacle, présenté sous le thème des années 70, en a d’ailleurs bien témoigné avec les arrangements « funky » que M. Allen a donné aux nombreux succès francophones interprétés, de Beau Dommage à Jean-Pierre Ferland, en passant par Robert Charlebois et Michel Pagliaro.

Puisque Louis-André Allen avait déjà signifié son intention de relever de nouveaux défis au terme de la saison, il devenait naturel pour Yvan Sabourin de revenir au bercail. Depuis qu’il a quitté les Porte-Bonheur en 2010, ce dernier a notamment été le chef de chœur du Petit ensemble vocal de la Cathédrale de Saint-Hyacinthe jusqu’en 2017.

Après une pause estivale bien méritée, l’Ensemble vocal Les Porte-Bonheur reprendra du service à l’automne et se fera un plaisir d’accueillir de nouvelles voix. Une journée d’inscription est d’ailleurs prévue le vendredi 6 septembre à partir de 17 h 30 au Centre culturel Humania Assurance (salle 210).

image