11 juillet 2019
Exposition
Le Grand BaZz’ART arrive au 1855
Par: Maxime Prévost Durand

Sur la photo, on retrouve la plupart des artistes exposés dans le cadre de Grand BaZz’ART, en compagnie d’Andréanne Rioux (au centre), administratrice de la galerie Le 1855. Photo François Larivière | Le Courrier ©

Une toute nouvelle exposition mettant en vedette une grande variété d’œuvres s’est installée à la galerie Le 1855, Exposition collective à la mi-juin. Intitulée Grand BaZz’ART, elle réunit un total de huit artistes qui utilisent des moyens de créer pour le moins diversifiés.

Parmi ceux-ci, on retrouve la portraitiste Manue-Ink, qui s’inspire de personnalités québécoises pour réaliser des encres sur bois, de même que Daniel Lévesque et ses portraits hauts en couleur et en contrastes.

Monique Campion fait quant à elle voyager à travers le Québec avec ses huiles sur toiles, tandis que Debbie Cormier propose des œuvres à l’approche conceptuelle. L’abstrait, dans tous ses détails, trouve aussi sa place dans le travail que présente Richard Jutras pour cette exposition.

De leur côté, Thomas Pradeilles a utilisé une technique numérique et pixélisée pour les œuvres qu’il propose, Denise Girard invite au mouvement et à la danse avec son art et Line Béliveau s’est inspirée de l’intérieur pour créer.

L’exposition Grand BaZz’ART se tiendra jusqu’au 13 septembre au 1855, Exposition collective. Plusieurs activités créatives destinées à la communauté maskoutaine animeront également la galerie cet été, permettant à la fois de rencontrer des artistes et de créer soi-même. L’ensemble de la programmation est disponible sur la page Facebook du 1855, Exposition collective.

image