14 avril 2016
Le Jazz Band P.H.D. en route vers La Nouvelle-Orléans
Par: Alice De guise
Le Jazz Band P.H.D. en route vers La Nouvelle-Orléans

Le Jazz Band P.H.D. en route vers La Nouvelle-Orléans

Voici les dix chanceux, accompagnés de leur professeur Bruno Laplante, qui partiront à la découverte de La Nouvelle-Orléans dans l’espoir de remporter un concours de musique organisé par ­WorldStriges On Stage program. Photo François Larivière | Le Courrier ©

Voici les dix chanceux, accompagnés de leur professeur Bruno Laplante, qui partiront à la découverte de La Nouvelle-Orléans dans l’espoir de remporter un concours de musique organisé par ­WorldStriges On Stage program. Photo François Larivière | Le Courrier ©

C’est un rêve chéri depuis très longtemps par Bruno Laplante, professeur de l’option musique de la Polyvalente Hyacinthe-Delorme (P.H.D.), qui se réalisera du 19 au 29 avril. Dix étudiants finissants du volet Jazz Pop quitteront le sol maskoutain à bord de véhicules motorisés vers la Louisiane, berceau du jazz et du blues, où ils participeront à un concours de musique.

Publicité
Activer le son

« Depuis que je suis enseignant à la P.H.D., je souhaite faire ce projet. Ce n’est pas chose facile partir en voyage avec dix ­étudiants et leurs instruments. Il a fallu déployer beaucoup d’imagination pour y arriver. Sans les parents, rien de tout ça n’aurait été possible. De toute ma ­carrière, je n’ai jamais vu des parents ­aussi impliqués dans un projet », souligne M. Laplante.

Effectivement, sans l’implication de ­parents d’élèves le projet de M. Laplante aurait sans doute été impossible. C’est à bord de trois motorisés appartenant et conduits par des parents que les ­finissants pourront vivre cette aventure. Elle les ­mènera au Landry-Walker High School en Nouvelle-Orléans. C’est dans cette école qu’aura lieu le tant attendu concours de musique.

Ce dernier n’est pas spécifiquement un concours de jazz, mais de toutes sortes de musique et même de chorales.

« Nous sommes un peu stressés, car le High School est constitué d’étudiants plus âgés puisque celui-ci se termine à 18 ans et non 16 comme ici. Nous avons fait plusieurs compétitions déjà et avons remporté plusieurs prix, dont une ­médaille d’argent, lors du JazzFest. Nous sommes tout de même un peu nerveux », souligne Bruno Laplante.

Les dix étudiants partiront donc du 19 au 29 avril. Si l’on compte environ trois jours de route pour se rendre en Louisiane et trois jours pour revenir au Québec, ils ne passeront que très peu de temps en sol cajun. Sur le chemin du retour, ils en ­profiteront tout de même pour faire un arrêt à Nashville, berceau du country.

« Nos autres professeurs ont très bien réagi lorsqu’on leur a fait part de notre projet. Je crois qu’ils auraient tous voulu avoir une opportunité comme celle-ci lorsqu’ils étaient eux-mêmes étudiants. Nous allons partir avec des devoirs à faire c’est certain, mais ça en vaut tellement la peine. Nous serons dix étudiants partageant la même passion ensemble ­pendant dix jours. Un vrai road trip (rires) », dit ­Marilou Bourbonnière, chanteuse du groupe et finissante en musique.

En plus du concours, M. Laplante espère pouvoir faire jouer ses étudiants dans les rues festives de La Nouvelle-Orléans. Une visite de plantations et de quartiers bien connus de La Nouvelle-Orléans est aussi prévue au programme. « Nous sommes très chanceux puisqu’en même temps que nous serons là-bas il y aura le New ­Orleans Jazz and Heritage Festival. C’est toute une chance pour mes étudiants d’assister à ce festival. Stevie Wonder sera, entre autres, de la partie », s’enthousiasme le professeur.

Une page Facebook intitulée Jazz Band PHD en Nouvelle-Orléans sera créée pour suivre les péripéties des jeunes ­finissants du volet Jazz Pop de la Polyvalente Hyacinthe-Delorne.

image