2 mai 2013
Lancement du Festival Agrirock
Le Liverpool du Québec renaît de ses cendres
Par: Le Courrier

En nostalgie du bon vieux temps, celui où l’on surnommait la ville de Saint-Hyacinthe le « Liverpool du Québec », Le Zaricot, en collaboration avec Les Productions Barbes-à-Carpe, font renaître de ses cendres cette époque où les Hou-Lops, les Sultans, les Aristocrates, les Lutins et plusieurs autres groupes maskoutains avaient pris d’assaut le paysage musical québécois. Place au festival Agrirock!

Publicité
Activer le son

Du 9 au 12 mai, défileront sur la scène du Zaricot, et ailleurs au centre-ville de Saint-Hyacinthe, près d’une quinzaine de groupes maskoutains, tels que White Fox Collective, Crack Kills, Elliot Maginot, Kick and Snare, Chahut d’Ruelle, Seauton et Magnum Brochet.

« L’idée est de consacrer un festival aux groupes émergents maskoutains et de montrer que le Liverpool n’a pas arrêté à Saint-Hyacinthe. Le rock est encore bien vivant dans la région », lance Steve Chapados, des Productions Barbes-à-Carpe.Cela fait longtemps que M. Chapados organise des spectacles, et ce, souvent en collaboration avec Le Zaricot. C’est en discutant avec Joëlle Turcotte, responsable de la programmation au Zaricot, que l’idée de créer un festival a pris forme jusqu’à s’étendre en plein coeur du centre-ville.« Le but est d’organiser plusieurs éditions et de grossir le festival avec encore plus de groupes. Mais on va commencer par une première édition. Pour l’an prochain, cela reste à l’état de projet », explique-t-il.Une dizaine de spectacles, passant du folk au rock garage, seront donc présentés au Zaricot, en soirée, durant quatre jours consécutifs, soit White Fox Collective et Elliot Maginot, le jeudi, et Kick And Snare, L’Algorythme et J-S Le Tout Puissant, le vendredi. Suivront Mr. Mojo Risin, Crack Kills et Magnum Brochet, le samedi, ainsi que Caltar Bateau et Chahut d’Ruelle en clôture, le dimanche. Et pour un brin de nostalgie, chaque groupe revisitera à sa manière une pièce d’un groupe populaire maskoutain des années 60.Avec la collaboration de la Société de Développement Commercial (SDC) du centre-ville de Saint-Hyacinthe, se tiendront également des spectacles gratuits en journée et cela commencera le jeudi, dès midi, au restaurant Zira avec une prestation de Holy Raspberry et, à 18 h 30, une performance de Elliot Maginot à L’Heure du Thé. Suivra, vendredi, une prestation du groupe Automatisme chez Fréquences Le Disquaire dans le cadre d’un 5 à 7. Samedi et dimanche se tiendront au Marché Centre un spectacle acoustique avec Olivier Beaudry du groupe Marco et les Torvis, à 13 h 30, et une prestation du trio de violoncelles Seauton, à 15 h. Le Zaricot présentera également une exposition de photographies portant sur l’agriculture de l’artiste Éric Lamothe.On peut se procurer des billets pour les prestations qui se tiendront en soirée au Zaricot au 450 774-2383 ou chez Fréquences Le Disquaire au 450 223-1441. Des forfaits pour 3 jours et pour 4 jours sont aussi disponibles.

image