14 août 2014
Stationnement au centre-ville
Le maire Corbeil se fait rassurant
Par: Benoît Lapierre
Le maire de Saint-Hyacinthe, Claude Corbeil, veut rassurer ses concitoyens à l’égard du plan de stationnement au centre-ville. Photo Robert Gosselin | Le Courrier ©

Le maire de Saint-Hyacinthe, Claude Corbeil, veut rassurer ses concitoyens à l’égard du plan de stationnement au centre-ville. Photo Robert Gosselin | Le Courrier ©

Devant la grogne que suscitent les changements annoncés dans le stationnement sur rue au centre-ville, le maire de Saint-Hyacinthe, Claude Corbeil, tente par divers moyens d’apaiser ses concitoyens.

Hier matin, devant les représentants de la presse à qui il avait donné rendez-vous sur la terrasse du Marché public, il y est allé de nouvelles explications sur le plan de déploiement des horodateurs qui remplaceront les parcomètres, insistant sur des aspects positifs du projet.

« Depuis l’annonce que nous avons faite, j’ai été passablement interpellé et je suis sensible aux préoccupations des gens. Mais je veux les rassurer: 70 % des espaces de stationnement au centre-ville vont rester gratuits et ça, on ne le dit pas. Il y aura encore 1700 espaces gratuits dans le secteur, sur 2436 au total. Ce n’est pas rien », a-t-il signalé, carte du centre-ville à l’appui.

Il a raconté qu’il a avait passé tout un après-midi à sillonner la ville pour rencontrer les commerçants et prêter l’oreille à leurs remarques, entrouvrant parfois la porte sur des changements possibles dans le projet initial. « Je me suis engagé envers certains à leur revenir là-dessus personnellement », a-t-il souligné.

Actuellement, au centre-ville, 668 (60 %) des 1128 cases disponibles sur rue sont gratuites; une fois tous les horodateurs installés, au début d’octobre, le nombre de cases payantes passera de 460 à 735, ce qui ne laissera que 393 cases gratuites (35 %).

En revanche, 1005 cases demeureront gratuites en tout temps dans les stationnements publics et 303 autres le resteront dans des stationnements privés accessibles seulement à certains moments de la journée.

En ce qui concerne le tarif du stationnement sur parcomètre, qui grimpera de 50 cents à 1 $ l’heure avec les horodateurs, le maire Corbeil a laissé entendre que Saint-Hyacinthe n’était pas plus gourmande que les villes comparables. « On est dans le marché pas à peu près », a-t-il soutenu.

image