22 novembre 2012
Alain Paradis s'en va
Le maire de Sainte-Madeleine démissionne
Par: Le Courrier
Alain Paradis a abandonné la mairie du vilage de Sainte-Madeleine.

Alain Paradis a abandonné la mairie du vilage de Sainte-Madeleine.

Souhaitant consacrer plus de temps à sa famille et à ses propres affaires, le maire du village de Sainte-Madeleine, Alain Paradis, a pris la décision de se retirer de la politique municipale.

publicité

« J’abandonne la mairie. J’ai remis ma démission hier », a-t-il annoncé à brûle-pourpoint vendredi dernier, en entrevue téléphonique avec LE COURRIER au sujet de dossiers municipaux.

Âgé de 47 ans, M. Paradis a récemment quitté la direction des ventes de la firme William Houde pour aller occuper un poste de conseiller agricole à la Coop Comax, un travail qui l’accapare beaucoup. « Ce n’était plus conciliable avec la famille. La fonction de maire, c’est très prenant, c’est au-delà de ce qu’on pourrait penser », a-t-il expliqué.Devenu conseiller municipal à Sainte-Madeleine aux élections de 2005, Alain Paradis a par la suite été élu sans opposition à la mairie le 19 mars 2010 après le départ du maire d’alors, Marcel Bates, pour des raisons de santé.Lui qui s’était bien promis de n’accomplir que deux mandats au sein du conseil se retire donc après sept années passées au service de sa municipalité. En tant que maire, il considère avoir atteint tous les objectifs qu’il s’était fixés. Il voulait notamment s’attaquer au renouvellement d’infrastructures et régler le problème du manque de locaux à la municipalité.Comme il quitte son siège à moins d’un an des élections municipales du 3 novembre 2013, son départ ne force pas la municipalité à tenir une élection partielle à la mairie. « C’était calculé », reconnaît-il, avouant que sa décision d’abandonner la mairie était prise depuis longtemps. Comme sa démission a pris effet lundi, c’est le conseiller Patrick Girouard, qui agissait déjà comme maire suppléant, qui assure d’ores et déjà la relève. M. Girouard, qui enseigne au Cégep de Saint-Hyacinthe, assurera l’intérim jusqu’à ce que le conseil désigne le conseiller qui remplira la fonction de maire jusqu’aux élections de 2013.

image