29 juillet 2021
Le Millésime : bons vins et succulentes tapas au menu
Par: Martin Bourassa

Jonathan Robin et le chef exécutif René Chenard sont aux commandes du Millésime. Photo François Larivière | Le Courrier ©

Le restaurant de fine cuisine gastronomique cherchera à faire sa place sur la rue des Cascades et à s’imposer dans le cœur des amateurs de bonne chère. Photo François Larivière | Le Courrier ©

Un nouveau restaurant a ouvert ses portes à Saint-Hyacinthe au cours des derniers jours et c’est pour une rare fois en plein cœur du centre-ville maskoutain, et non à proximité des Galeries St-Hyacinthe, qu’on le retrouve.

Publicité
Activer le son

Situé sur la rue des Cascades, Le Millésime offre aux fins palais une nourriture gastronomique qui marie une carte des vins présentant plusieurs bons crûs d’importation privée et des tapas raffinées concoctées par René Chenard, chef exécutif.

Cette bonne table revisite sensiblement la formule qui a fait les beaux jours du restaurant L’Escabèche, disparu en fumée lors de l’incendie de la Place Frontenac en février 2019.

Sauf que, dans les faits, Le Millésime ne comble pas un, mais deux vides. Un premier dans l’offre de restauration plus relevée au centre-ville, puis un vide – plus concret celui-là – dans l’immeuble où loge le Bill Pub (le bar Le Bilboquet pour les plus âgés), dont il partage la cuisine. Plutôt que de prolonger le Bil Pub dans tout l’immeuble, le propriétaire des lieux, Jonathan Robin, a décidé d’optimiser l’endroit en démarrant une nouvelle enseigne dans un local d’à peine 1000 pieds carrés (incluant la cuisine) où une quarantaine de places assises ont pu être aménagées. C’est petit, de bon goût et chaleureux. À l’image des petites bouchées que l’on retrouve au menu, a pu constater et goûter LE COURRIER.

Jonathan Robin et le chef Chenard rayonnaient lors de l’ouverture officielle le 21 juillet, en présence d’invités triés sur le volet. S’ils ont apporté un soin méticuleux dans l’aménagement du décor brut, on peut en dire autant de l’élaboration de la carte des vins, des cocktails et du menu original où les poissons, fruits de mer, viandes de wagyu et de wapiti font belle figure.

Le duo n’a fait aucun compromis et s’est donné pour mission de valoriser autant que faire se peut les produits frais, locaux et régionaux. La liste des fournisseurs issus de la grande région de Saint-Hyacinthe est impressionnante. On y retrouve entre autres la Boulangerie Ménard de Saint-Dominique, les marchands du Marché public, l’épicerie fine des Passions de Manon, la ferme Gadbois de Saint-Barnabé-Sud, Mimosa Fleuriste, les Vignobles Château Fontaine et Saint-Simon, Délimax et la ferme écologique Le bonheur est dans le pré de Saint-Jude.

Et compte tenu de l’affiliation du Millésime avec les autres fleurons du propriétaire, la clientèle pourra carburer aux valeurs sûres, aux nouveautés et parfois même aux exclusivités du Bilboquet et la distillerie NOROI, qui se retrouvent abondamment sur la carte des cocktails signatures et sur l’ardoise des bières de microbrasseries du Millésime.

Les réservations sont de mise puisque les heures d’ouverture sont restreintes et deux services sont souvent proposés le week-end.

image