7 juin 2018
Service de raccompagnement durant l’après-bal
Le « Nez rouge des ados » de retour
Par: Olivier Dénommée
Marie-Élaine Chicoine et Yves Frenette collaborent depuis des années pour s’assurer que tous les jeunes de la région passent un après-bal mémorable.

Marie-Élaine Chicoine et Yves Frenette collaborent depuis des années pour s’assurer que tous les jeunes de la région passent un après-bal mémorable.

Professeur dans une école de conduite, Yves Frenette ne compte plus le nombre d’années depuis qu’il a instauré, avec l’aide d’une équipe de bénévoles, un service de raccompagnement pour donner le choix aux jeunes finissants de la région de retourner chez eux sans prendre le volant. Il remet ça cette année et se tiendra près des festivités prévues les 21 et 22 juin, respectivement à Saint-Hugues et à Saint-Louis.

Cela fait plusieurs années que Satellite, organisme en prévention des dépendances auprès des jeunes, s’est joint au projet pour s’assurer qu’aucun événement fâcheux ne vienne ternir ces soirées très importantes dans la vie des jeunes. « On ne fait pas de l’ingérence, on donne simplement un filet de sécurité », rassure d’ailleurs Marie-Élaine Chicoine, directrice de l’organisme. La collaboration avec l’équipe de M. Frenette était naturelle pour Satellite. « On rencontre déjà les jeunes en secondaire 5 dans le cadre de l’atelier Fêter sans perdre la tête, puis on les revoit à la simulation d’accident (qui a eu lieu en mai), et on les revoit enfin à l’après-bal pour leur offrir nos services. »

En plus du raccompagnement offert bénévolement, surnommé par certains « le Nez rouge des ados », des infirmières et des travailleurs de rue seront aussi sur les lieux des grands rassemblements au cas où, tout en gardant leurs distances pour ne pas importuner la fête.

Fierté

Yves Frenette a passé bien des nuits blanches à raccompagner des jeunes chez eux, mais il ne regrette aucunement de le faire année après année. « Est-ce qu’on a sauvé des vies en faisant ça? Au fond, on ne le saura jamais, mais on est fiers le lendemain matin d’avoir fait une bonne action », soutient-il. Bon an mal an, une trentaine de bénévoles participent à au moins une soirée pour s’assurer que les finissants passent une belle soirée et retournent chez eux en sécurité. Les intéressés peuvent communiquer au 450-223-1313.

Cette année, les bénévoles seront nombreux à Saint-Hugues le 21 juin pour « la grande célébration de l’année » organisée par l’École secondaire Saint-Joseph. Environ 300 jeunes y seront attendus. 

Le lendemain, la Polyvalente Hyacinthe-Delorme organise un autre après-bal à Saint-Louis en présence de 150 à 200 finissants.

Nouveauté cette année : Autobus Bernier commandite une navette pour la soirée du 21 juin, ramenant les jeunes qui n’ont pas de voiture jusqu’au restaurant McDonald’s de Saint-Hyacinthe.

À venir

Mme Chicoine a mentionné quelques initiatives qu’elle espère mettre en place en 2019, comme l’achat de cartes Cool Taxi pour permettre aux jeunes qui n’ont pas de voiture de rentrer chez eux puisque le service de raccompagnement s’adresse à ceux qui sont venus à l’après-bal en auto seulement. L’autre nouveauté au programme serait la création d’une « trousse » que les jeunes laisseraient à la cohorte suivante pour ne rien oublier dans l’organisation de l’après-bal. « On met toutes les chances de leur côté », concluent les deux partenaires. 

image