17 septembre 2020
Gouvernance scolaire
Le nouveau CA en formation
Par: Rémi Léonard

L’ancien conseil des commissaires, en 2018, lors d’une période de questions du public. Photothèque | Le Courrier ©

Le temps est venu pour le Centre de services scolaire de Saint-Hyacinthe (CSSSH) de former le nouveau groupe d’administrateurs qui remplacera à partir du 15 octobre les révolus commissaires. Ce futur conseil d’administration sera formé de cinq représentants des parents, de cinq membres du personnel et de cinq membres de la communauté.

Publicité
Activer le son

Pour cette dernière catégorie, les intéressés qui voudraient s’investir dans la gouvernance scolaire ont jusqu’au 25 septembre pour déposer leur candidature via un formulaire disponible sur le site du CSSSH. Tout citoyen peut postuler, mais la candidature doit correspondre à l’un des cinq profils suivants : « détenir une expertise en matière de gouvernance, d’éthique, de gestion des risques ou de gestion des ressources humaines; détenir une expertise en matière financière ou comptable ou en gestion des ressources financières ou matérielles; être issu du milieu communautaire, sportif ou culturel; être issu du milieu municipal, de la santé, des services sociaux ou des affaires ou bien être âgé de 18 à 35 ans ».

Quant aux parents qui voudraient s’impliquer, la première étape est de rejoindre le conseil d’établissement de l’école fréquentée par son enfant. Les conseils locaux désignent ensuite les parents qui vont les représenter au sein du comité de parents du CSSSH, lequel procédera enfin à l’élection des cinq personnes qui deviendront les représentants des parents au conseil d’administration, un pour chacun des districts territoriaux du CSSSH.

Dans le cas des membres du personnel, un représentant sera désigné pour chacune des catégories d’emploi suivantes : enseignants, personnel de soutien, professionnels, personnel d’encadrement et directions d’établissement.

Ce sont les dix parents et membres du personnel qui choisiront les cinq membres de la communauté qui viendront compléter le conseil d’administration. Son président et vice-président devront être des représentants des parents.

Le rôle de ce conseil sera « d’assurer une saine gestion des fonds publics, tout en veillant à ce que ses établissements bénéficient de conditions optimales pour la réalisation de leur mission éducative », décrit le CSSSH dans un communiqué. Son mandat devait initialement débuter le 15 juin, mais la date butoir a été repoussée en raison de la pandémie de COVID-19.

image