25 juin 2020
COVID-19
Le portrait continue de s’améliorer
Par: Maxime Prévost Durand

La tendance à l’amélioration se poursuit dans la région en lien avec la COVID-19. Seulement neuf nouveaux cas avaient été répertoriés en une semaine dans la MRC des Maskoutains en date de lundi, selon les plus récentes données disponibles au moment de mettre sous presse.

Publicité
Activer le son

C’est la première fois depuis le début avril qu’aussi peu de nouveaux cas sont détectés sur le territoire. Depuis le début de la pandémie, on a recensé 417 cas dans la MRC des Maskoutains. La majorité en est rétablie, apprenait-on dans de nouvelles données partagées par la Direction de santé publique de la Montérégie la semaine dernière.

Autre signe encourageant, aucun nouveau décès n’a été rapporté ni du côté du Centre d’hébergement de l’Hôtel-Dieu-de-Saint-Hyacinthe ni à la ressource intermédiaire Manoir Deauville dans les derniers jours, a indiqué le conseiller aux relations médias du Centre intégré de santé et de services sociaux (CISSS) de la Montérégie-Est, Hugo Bourgoin, mardi. Ces deux établissements ont été les plus durement touchés à Saint-Hyacinthe depuis le début de la crise avec 20 décès à l’Hôtel-Dieu, dont 13 résidents permanents et sept autres provenant de l’extérieur, puis six décès au Manoir Deauville.

À l’Hôtel-Dieu, la zone chaude située à l’unité du Parc dérougit encore un peu plus. Mardi, 23 personnes y étaient toujours hébergées, dont 22 sont des résidents permanents du CHSLD, puis une autre provient de l’externe. Il s’agit d’une baisse de 13 personnes hébergées sur cette unité par rapport aux données transmises une semaine plus tôt par le CISSS de la Montérégie-Est, une diminution qui pourrait être attribuable à la réintégration dans leur milieu de personnes provenant de l’extérieur.

Le nombre de résidents rétablis à l’Hôtel-Dieu a par ailleurs été révisé à la baisse par le CISSS de la Montérégie-Est, passant de 15 à 13. Des résidents qui n’avaient pas encore reçu leur deuxième test négatif consécutif, requis pour être considéré comme rétabli, avaient été inclus dans la donnée transmise une semaine plus tôt.

Une dizaine d’employés du CHSLD, qui sont infectés à la COVID-19, étaient toujours à la maison en début de semaine. Quant à la présence de militaires au sein de l’établissement, le CISSS de la Montérégie-Est a confirmé qu’il était toujours prévu que leur aide se termine le 26 juin.

Au Manoir Deauville, un nouveau résident a pour sa part vaincu sa bataille face à la COVID-19, si bien que le bilan fait maintenant état de 17 personnes rétablies au sein de cette ressource intermédiaire. Une dizaine de résidents sont toujours porteurs de la maladie.

Une bonne nouvelle a également été annoncée mardi du côté de l’Hôpital Honoré-Mercier alors que l’avis d’éclosion en vigueur depuis mai a été levé, a fait savoir M. Bourgoin. Pour franchir cette étape, aucun nouveau cas ne devait avoir été en contact avec le milieu pour une période de 28 jours. Au total, 29 usagers et 33 employés auront été touchés par cette éclosion. Les usagers infectés avaient tous été transférés vers d’autres hôpitaux désignés pour accueillir les cas de COVID-19, puis les employés avaient dû être retirés de leur milieu de travail.

image