1 mars 2012
Nouvelle usine dans la Cité de la biotechnologie
Le rêve industriel de Cascajares prend forme
Par: Jean-Luc Lorry

La direction de l’entreprise espagnole Industrie Gastronomique Cascajares réalise son rêve industriel. La société dont elle est propriétaire majoritaire à Saint-Hyacinthe vient d’inaugurer sa nouvelle usine en plein coeur de la Cité de la biotechnologie.

Fondée en 2009, cette entreprise spécialisée dans la fabrication de mets préparés à base de viande haut de gamme destinés aux hôtels, restaurants et institutions avait installé son usine pilote dans des locaux du Centre de recherche et de développement sur les aliments (CRDA) à Saint-Hyacinthe.

« Nous sommes très fiers d’avoir réalisé notre projet à Saint-Hyacinthe grâce à l’appui du CLD Les Maskoutains, des programmes de financement et de l’usine pilote du CRDA. Cette usine est la concrétisation d’un grand rêve », a indiqué lors de l’inauguration Alfonso Jiménez, président d’Industrie Gastronomique Cascajares.Pour opérer la nouvelle usine, l’entreprise maskoutaine y a investi un montant d’environ 790 000 $. Une somme complémentaire de 236 700 $ représentant des contributions gouvernementales fut octroyée pour l’achat d’équipements spécialisés et pour se lancer sur le marché fort concurrentiel de la vente au détail.« D’ici les mois d’avril ou mai, des produits comme la joue de porc et de boeuf confite ainsi que l’Osso bucco de veau et de porc devraient se retrouver sur les tablettes de certaines épiceries », annonce avec enthousiasme Janick Martin, directrice générale d’Industrie Gastronomique Cascajares. La gamme de produits fabriqués par ce centre de production flambant neuf est commercialisée sous la marque Chef Brigade. Actuellement, l’entreprise emploie 16 personnes et vise l’embauche de quatre autres qui seront affectées à la production. La nouvelle usine occupe une superficie de 11 000 pieds carrés dans le Centre de développement des biotechnologies, un édifice construit au coût de 2,9 M$ par la Cité de la biotechnologie.

image