5 février 2015
Course aux séries dans la ligue midget AAA
Le suspense se poursuit
Par: Maxime Prévost Durand
Les Gaulois ont remporté leur duel face aux Élites de Jonquière, dimanche, pour rester au plus fort de la course pour une place en séries. Photo François Larivière | Le Courrier ©

Les Gaulois ont remporté leur duel face aux Élites de Jonquière, dimanche, pour rester au plus fort de la course pour une place en séries. Photo François Larivière | Le Courrier ©

La dernière semaine du calendrier régulier dans la Ligue de hockey midget AAA du Québec promet d’être excitante alors que les Gaulois d’Antoine-Girouard sont toujours au coeur d’une lutte à trois très serrée avec l’Intrépide de Gatineau et le Rousseau-Royal de Laval-Montréal. Un seul point séparait les trois clubs au moment de mettre sous presse mercredi après-midi.

Publicité
Activer le son

Le Rousseau-Royal pointait au 13e rang, un point devant les Gaulois (14e) et l’Intrépide (15e). Gatineau avait toutefois 41 rencontres disputées, tandis que Laval-Montréal et Antoine-Girouard en comptaient 40. Le portrait est assurément changé au moment de lire ces lignes puisque les Gaulois et le Rousseau-Royal ont croisé le fer hier (mercredi) soir au Stade L.-P.-Gaucher.

« Il faut absolument gagner », s’est empressé de commenter l’entraîneur-chef Martin Cadorette lorsque rejoint par LE COURRIER en début de semaine. « Si on va chercher les quatre points de la fin de semaine, on est assurés de faire les séries. » Tout autre résultat laisserait planer un suspense sur la destinée des Gaulois.

Outre la rencontre face au Rousseau-Royal d’hier soir, Antoine-Girouard doit terminer sa saison vendredi soir en visitant les puissants Riverains du Collège Charles-Lemoyne, champions de la division Reebok.

Certains blessés, dont Joël Teasdale et Pier-François Gagné, pourraient revenir au jeu pour les rencontres de la semaine. Leur cas devait être réévalué en milieu de semaine. Les Gaulois comptaient encore le week-end dernier trois joueurs affiliés en uniforme.

Une défaite et un blanchissage

Les Gaulois avaient une réelle chance de mener la danse dans cette course aux séries, mais l’Intrépide de Gatineau n’avait pas dit son dernier mot et s’est emparé de la victoire 3 à 2 vendredi dernier au Stade L.-P.-Gaucher.

Après un creux de vague au second tiers, qui a permis à l’Intrépide d’inscrire les trois premiers filets de la rencontre, les Gaulois ont orchestré une remontée en troisième période pour s’approcher à seulement un but d’écart. Le gardien James Povall s’est toutefois dressé et a fermé la porte aux Maskoutains, qui ont manqué de temps.

Deux jours plus tard, la troupe de Martin Cadorette s’est reprise de belle façon en l’emportant 2 à 0 face aux Élites de Jonquière. Le gardien Kevin Martin a repoussé les 36 tirs dirigés vers lui pour signer le jeu blanc. Antoine Lessard a brisé la glace tôt en troisième période, aidé de Nicolas Roy et David Tremblay. Roy a complété la marque dans un filet désert.

image