10 mai 2012
Le yogourt Yoplait s’éloigne de Saint-Hyacinthe
Par: Jean-Luc Lorry

Coup de théâtre dans l’ambitieux projet d’implanter une usine de fabrication de yogourt de marque Yoplait à Saint-Hyacinthe. La haute direction de la multinationale franco-américaine préfère conserver ses acquis en poursuivant la fabrication de ses produits à l’usine Agropur de Granby.

En début de semaine, Aliments Ultima, qui assure la fabrication et la commercialisation des produits Yoplait à l’échelle canadienne, a annoncé la signature d’une entente d’une durée de six ans avec le géant mondial du yogourt.

Le contrat qui liait les deux entreprises depuis 42 ans venait à échéance en septembre 2013 et obligeait Yoplait à se trouver rapidement un nouveau pied-à-terre au Canada.La multinationale avait même entamé des démarches auprès de plusieurs instances gouvernementales en vue d’obtenir un soutien financier. Cette soudaine entente avec son habituel partenaire d’affaires représente un changement de cap radical puisque la direction d’Agropur confirmait dernièrement la fin de la franchise entre Aliments Ultima et Yoplait.« Il est maintenant clair que nous ne renouvellerons pas notre franchise Yoplait », avait indiqué le chef de la direction d’Agropur, Robert Coallier, dans le magazine interne de l’entreprise.« C’est le jeu des négociations, commente Diane Jubinville, directrice des relations publiques et consommateurs chez Aliments Ultima. Tant que ce n’est pas signé, ce n’est pas signé. Nous avons conclu un nouveau type d’entente, ce sera maintenant une licence de fabrication. » À partir du 1 er septembre, Yoplait reprendra la partie commercialisation et représentation de la marque.

Déception au CLD

Au CLD Les Maskoutains, on a cru jusqu’à la dernière minute que l’option de venir s’implanter à Saint-Hyacinthe allait être retenue par les patrons de Yoplait.

« Nous sommes vraiment déçus. Nous aurions bien aimé avoir un tel investissement chez nous. Notre dossier de présentation était solide et nous devons composer avec une décision d’affaires. Je suis bien content pour les gens d’Agropur et de Granby. Ce sera pour la prochaine fois… », mentionne avec philosophie, Mario De Tilly, directeur général du CLD Les Maskoutains. Comme prix de consolation, Yoplait va investir jusqu’à 13 millions de dollars dans l’agrandissement de l’usine maskoutaine du fabricant de yogourt Liberté dont elle est propriétaire depuis décembre 2010.« Saint-Hyacinthe demeure pour Yoplait un centre important et nous avons beaucoup d’ambition pour Liberté. L’entente que nous venons de signer permet de combler nos besoins en matière de capacité de production. Pour le moment, nous n’installerons pas d’équipements à Saint-Hyacinthe pour fabriquer des produits Yoplait », confirme le porte-parole de Yoplait, Jean-Sébastien Lamoureux.En plus de poursuivre la fabrication des produits Yoplait, Aliments Ultima lancera sa propre marque de yogourt qui devrait arriver sur les tablettes des épiceries vers la mi-août. Les deux marques concurrentes seront fabriquées à l’usine Agropur de Granby, une situation qui n’inquiète pas outre mesure la direction d’Aliments Ultima. « Ce sera un défi. La compétition dans le secteur du yogourt a toujours était présente. C’est un secteur en croissance où le consommateur veut toujours voir de la nouveauté », estime Diane Jubinville. Propriété des coopératives Agropur et Agrifoods, Aliments Ultima fabrique annuellement 115 millions de kilos de produits laitiers frais de marque Yoplait. Une production qui grimpera à 130 millions de kilos dès cet automne grâce à un investissement de 10 M$. Ce montant sera utilisé pour l’achat d’équipements spécifiques et non pour agrandir la taille actuelle de l’usine.

image