17 mai 2012
Le programme de baseball prend son envol
L’école Fadette frappe un coup sûr
Par: Maxime Desroches
Dans l'ordre habituel, de haut en bas : Maxime Hockhoussen, directeur technique; Dominic Fryer, entraîneur adjoint; Alex Agostino, directeur technique de Baseball Québec; Gaétan Dion, directeur de l'école Fadette; Richard Flibotte, président de la CSSH; Michel Bérard, entraîneur adjoint; Kirkland Fryer, élève inscrit; Isaac Maillhot, élève inscrit; Sébastien Allard, entraîneur-chef et Martin Leclerc, coordonnateur du programme sport-études à la CSSH,

Dans l'ordre habituel, de haut en bas : Maxime Hockhoussen, directeur technique; Dominic Fryer, entraîneur adjoint; Alex Agostino, directeur technique de Baseball Québec; Gaétan Dion, directeur de l'école Fadette; Richard Flibotte, président de la CSSH; Michel Bérard, entraîneur adjoint; Kirkland Fryer, élève inscrit; Isaac Maillhot, élève inscrit; Sébastien Allard, entraîneur-chef et Martin Leclerc, coordonnateur du programme sport-études à la CSSH,

La famille du sport-études de l’école Fadette s’agrandira lors de la rentrée scolaire, en août, alors qu’un programme de baseball y fera son entrée pour les élèves de la première à la cinquième secondaire.

publicité

Ce programme, qui valorise la réussite académique par le biais du sport en contexte compétitif, se greffera aux huit autres disciplines déjà en place, dont le soccer, le judo, la nage synchronisée et l’équitation.

Les principaux acteurs de cette nouveauté à la Commmission scolaire de Saint-Hyacinthe ont dévoilé les grandes lignes du projet lors d’un point de presse tenu mardi. On y a notamment appris que les jeunes athlètes évolueront sous le logo des « Spartiates », et qu’une douzaine d’inscriptions sont déjà confirmées en vue de la prochaine année scolaire.« Pour qu’une discipline s’implante dans un programme sport-études, il faut des gens qui croient au projet et qui ouvrent des portes. Nous avons eu cette chance avec les dirigeants de Baseball Québec, de même qu’avec ceux de l’Association du baseball mineur de Saint-Hyacinthe », a reconnu le directeur de l’école Fadette, Gaétan Dion.

L’expertise de l’école De Mortagne

Dominic Fryer, l’un des représentants de Baseball Saint-Hyacinthe ayant milité pour que le baseball en milieu scolaire puisse voir le jour à Saint-Hyacinthe, soutient que les étudiants-athlètes bénéficieront d’un personnel d’entraîneurs qualifié dès la première année du programme.

« Nous avons une excellente communication avec les instructeurs du programme de l’école secondaire De Mortagne. Leur expertise nous sera bénéfique dans les premières étapes du projet », estime celui qui assumera les fonctions d’entraîneur-adjoint à l’école Fadette.L’une des personnalités les mieux connues du monde de baseball au Québec, le dépisteur et directeur technique de Baseball Québec Alex Agostino, a fait valoir que Saint-Hyacinthe est demeurée une ville passionnée de baseball même après le départ des Expos, au milieu des années 2000.« Il y a eu une véritable explosion de la popularité du baseball en milieu scolaire depuis sept ans, et je suis persuadé que Saint-Hyacinthe n’y échappera pas », a-t-il laissé entendre.

La gestion des plateaux

Le coordonateur du programme sport-études à la CSSH, Martin Leclerc, a par ailleurs annoncé que les Spartiates pourront utiliser en alternance, selon le temps de l’année, le terrain des loisirs La Providence, la salle de conditionnement physique de l’école Fadette, de même que les Centres communautaires La Providence et Notre-Dame. Ils pourront également s’entraîner au Stade C.-A.-Gauvin quelques semaines par année.

« Il y a toujours place à amélioration quant à la qualité des installations. Nous serons constamment à la recherche d’infrastructures mieux adaptées aux besoins des divers programmes de sport-études », a précisé M. Leclerc.« C’est une problématique récurrente un peu partout dans la province. Les plateaux disponibles pour pratiquer le baseball à l’année sont rarement adéquats », concède pour sa part Alex Agostino.« Il faudra faire preuve de créativité, comme le font les instructeurs des autres programmes en milieu scolaire, afin de maximiser le potentiel des salles. » À noter qu’il sera possible pour les joueurs de baseball résidant à l’extérieur du territoire de la CSSH de s’inscrire au programme. Ceux-ci doivent toutefois remplir les critères d’admission (académiques et comportementaux) et obtenir l’autorisation de leur propre commission scolaire.

image