29 mars 2012
L’église Sacré-Coeur : un magnifique endroit pour une bibliothèque
Par: Le Courrier

Je lisais cette semaine, dans Le Courrier de Saint-Hyacinthe, que la Ville de Saint-Hyacinthe serait peut-être intéressée à acheter l’église Sacré-Coeur, située sur la rue Laframboise et, selon ce qui est écrit dans cet article, ce serait peut-être dans le but d’y installer des équipements sportifs.

publicité

Je lisais cette semaine, dans Le Courrier de Saint-Hyacinthe, que la Ville de Saint-Hyacinthe serait peut-être intéressée à acheter l’église Sacré-Coeur, située sur la rue Laframboise et, selon ce qui est écrit dans cet article, ce serait peut-être dans le but d’y installer des équipements sportifs.

« Un esprit sain dans un corps sain. » Je suis tout à fait d’accord avec cet adage. Je pense qu’une personne équilibrée se développe à la fois aux niveaux physique et sportif, intellectuel et culturel. Les citoyens de Saint-Hyacinthe peuvent depuis peu profiter d’un nouveau centre aquatique, profitent également de nombreux terrains de sport extérieurs. Au niveau culturel, nous avons une magnifique salle de spectacle. Qu’en est-il de notre nourriture intellectuelle apportée par la lecture? Pauvre bibliothèque, quelle honte, quelle pitié! Les préposés qui, entre parenthèses, font un excellent travail ne peuvent pallier la décrépitude des lieux. Trop de livres, trop peu d’espace. Les usagers sont obligés de faire des demandes de recherche qui n’aboutissent pas, faute de retrouver les livres dans ce capharnaüm. Moi-même, j’ai actuellement une demande de recherche en cours pour un livre qui, selon le catalogue, est dans la bibliothèque, mais qui demeure introuvable. Et, pour avoir parlé à d’autres abonnés, je ne suis pas la seule à vivre cette situation. Ne serait-ce pas magnifique d’installer la bibliothèque dans une église comme l’église Sacré-Coeur? L’espace, l’espace, l’espace! Le rez-de-chaussée, le sous-sol, pour les livres, le jubé ou le choeur pour y installer des salons de lecture ou des bureaux. Je suis allée voir sur Internet le site de la bibliothèque Memphrémagog qui est installée dans une église depuis l’automne 2011. Magnifique! Et n’allez pas me dire que les gens ne lisent plus, qu’avec Internet les livres vont disparaître. Foutaises! Que nos élus aillent faire un tour à la bibliothèque pour y voir les nombreux usagers et un petit tour entre les étagères pour voir de quelle façon les livres sont actuellement maltraités. Je lance l’idée, je n’ai pas d’attentes, mais quel bonheur pour les très nombreux Maskoutains qui s’adonnent à la lecture si le souhait d’avoir une plus grande bibliothèque se réalisait.

Danielle Sauvé-30-

image