6 décembre 2018
Boxe
Les Apprentis Champions, meilleur club aux Gants d’argent
Par: Maxime Prévost Durand
Grâce à sa relève florissante, l’école de boxe Les Apprentis Champions a été sacrée le meilleur club au terme des Gants d’argent. Photo courtoisie

Grâce à sa relève florissante, l’école de boxe Les Apprentis Champions a été sacrée le meilleur club au terme des Gants d’argent. Photo courtoisie

Avec un nombre record de huit participants, l’école de boxe Les Apprentis Champions pouvait se permettre d’avoir de grandes ambitions pour les Gants d’argent, un rendez-vous provincial regroupant des athlètes qui comptent moins de dix combats à leur fiche. Et force est d’admettre que la recette a bien fonctionné puisque la bannière du « meilleur club » lui a été remise au terme de la compétition, disputée du 23 au 25 novembre à Québec.

Publicité
Activer le son

Tous les boxeurs des Apprentis Champions en sont ressortis avec une médaille, soit quatre d’or, trois d’argent et une de bronze. De ce nombre, Symon Huneault Bourbonnais (63 kg senior), Rémi J. Hamel (38 kg cadet), Mohammed Ali Khan (54 kg juvénile) et David Racine (56 kg senior) ont été sacrés champions.

« Je ne veux pas que ça sonne prétentieux, mais on ne fait que commencer. On est même en avance sur ce qu’on prévoyait », a affirmé l’entraîneur Steve Choquette au lendemain de la compétition. Avec un gymnase qui regorge de nouveaux talents, il n’est pas surprenant que le club connaisse autant de succès dans ce genre de compétition, estime-t-il. « Il y avait plein de gros clubs qui étaient là », a-t-il noté, ajoutant à la fierté de l’honneur obtenu.

Signe de cette relève grandissante, on a eu droit à une finale opposant deux jeunes athlètes des Apprentis Champions, chez les 38 kg cadet. Rémi J. Hamel, fort d’une victoire par arrêt de l’arbitre au 1er round à son premier combat, y a rejoint son compatriote Isaac Lapointe. Avec une autre performance sans faille, Rémi a mis la main sur l’or grâce à une victoire par décision unanime. « Isaac est un peu moins expérimenté, mais il a livré lui aussi une bonne performance », a souligné Steve Choquette.

Symon Huneault Bourbonnais a de son côté été couronné chez les 63 kg senior à la suite de deux victoires convaincantes, l’une par décision majoritaire et l’autre par décision unanime des juges. Avec ces résultats, il compte des victoires à ses six derniers combats.

Pour sa part, Mohammed Ali Khan a fait parler sa force physique pour mettre la main sur le titre des 54 kg juvénile. Après une victoire par forfait en demi-finale, il n’a eu besoin que de deux rounds en finale avant que l’arbitre ne mette fin au combat. L’autre médaillé d’or, David Racine, a été couronné sans opposition chez les 56 kg senior. Il a tout de même disputé un combat hors tournoi, où il s’est incliné face au champion sans opposition des 52 kg senior, Michael Silverio.

Parmi les autres boxeurs des Apprentis Champions, Thomas Poitras (34 kg cadet) et Ludovik Jodoin (40 kg cadet) ont chacun remporté une médaille d’argent. Le premier s’est incliné par arrêt de l’arbitre au 2e round en finale, tandis que le second a été défait par décision unanime des juges malgré une belle bataille. Guillaume Drouin (60 kg senior) a quant à lui obtenu le bronze. Après une victoire convaincante en quart de finale, son parcours s’est arrêté en demi-finale.

Les Apprentis Champions comptaient également un boxeur inscrit à l’épreuve Combattant ultime, une compétition tenue en marge des Gants d’argent pour les athlètes avec un maximum de 22 combats à leur fiche. Asfand Khan y a remporté la médaille d’argent chez les 34 kg cadet. Il s’est incliné par décision unanime en finale face à Jérémy Drapeau.

image