22 août 2019
Les Beaux mardis ont attiré plus de 15 000 personnes
Par: Maxime Prévost Durand

Avec un spectacle de qualité qui a su toucher le cœur des spectateurs, Claude Dubois a conquis le public maskoutain en clôture de cette 39e édition des Beaux mardis de Casimir. Photo Robert Gosselin | Le Courrier ©

La chanteuse maskoutaine Julie Goupil a lancé la saison en compagnie de l’Orchestre philharmo-nique de Saint-Hyacinthe. Photo François Larivière | Le Courrier ©

Roxane Bruneau a attiré l’une des plus belles foules de la saison, alors que près de 3000 personnes ont assisté à son spectacle le 16 juillet. Photo François Larivière | Le Courrier ©

La 39e saison des Beaux mardis de Casimir, qui a regroupé des performances d’artistes tels que Claude Dubois, Cœur de pirate et Roxane Bruneau, a attiré un total de 15 000 personnes cet été. La météo favorable ainsi que la programmation riche et diversifiée ont assurément aidé à ce que les gens soient du rendez-vous.

publicité

La soirée de clôture, mettant en vedette Claude Dubois, le 13 août, a été celle qui a fait courir les plus grandes foules. Dans son bilan, la Ville de Saint-Hyacinthe a indiqué que plus de 4500 personnes ont assisté au spectacle du rockeur au cœur tendre.

La nouvelle génération d’artistes a aussi piqué la curiosité des Maskoutains alors que 3000 spectateurs se sont déplacés pour Roxane Bruneau, dont la performance du 16 juillet a été marquée par son énergie débordante et ses anecdotes humoristiques. Émile Bilodeau, l’auteur de « J’en ai plein mon cass », a charmé à son tour le public deux semaines plus tard avec sa candeur et son charisme irrésistible.

Cœur de pirate et Yoan, deux artistes que l’on avait pu voir sur les planches du Centre des arts Juliette-Lassonde dans la dernière année, ont également profité des Beaux mardis de Casimir pour renouer avec le public maskoutain. Comme le veut la tradition, la soirée d’ouverture a mis en vedette l’Orchestre philharmonique de Saint-Hyacinthe, qui a présenté un concert passant de l’opéra au jazz en compagnie de son invitée, la chanteuse maskoutaine Julie Goupil. Le spectacle Les 4 saisons d’André Gagnon, de Stéphane Aubin et Kathleen Fortin, a complété la programmation de cette 39e édition, laquelle comportait sept soirées de spectacles, soit une de plus que par les années passées.

image